Dépêches

Haïti-Droits humains : Plaidoyer de l’Oit en faveur d’un dialogue social entre le gouvernement haïtien, les employeurs et employés


mardi 26 février 2019

P-au-P, 26 févr. 2019 [AlterPresse] --- L’Organisation internationale du travail (Oit) plaide en faveur d’un dialogue social entre le gouvernement haïtien, les employeurs et employés dans le cadre des défis liés au travail.

L’Oit s’est engagée à faciliter ce dialogue social entre ces trois acteurs, déclare Fabrice Leclerq, coordonnateur de l’organisation, lors d’une conférence de presse, ce mardi 26 février 2019, à laquelle a assisté l’agence en ligne AlterPresse.

Cette démarche permettrait de trouver des réponses aux nombreuses revendications des travailleuses et travailleurs, espère-t-il, à l’occasion du centenaire (1919-2019) de l’Oit, célébré sous le thème « Faire avancer la justice sociale, promouvoir le travail décent ».

L’Oit renouvelle son engagement à lutter pour favoriser de meilleures conditions de travail et l’égalité dans l’embauche entre hommes et femmes.

Des démarches sont en cours pour créer des emplois et des conditions de travail adéquates en Haïti.

« Nous luttons pour doter les travailleurs d’un code du travail présentant l’ensemble de leurs revendications », indique René Prévil, représentant des organisations des travailleurs.

Un accord pour finaliser le code du travail est déjà signé entre les employeurs et employés, grâce au support de l’Oit, informe, pour sa part, le représentant des organisations des employeurs, Bernard Craan.

Fondée en 1919 dans le cadre du traité de Versailles mettant fin à la première guerre mondiale, l’Oit promeut le principe selon lequel la paix universelle n’est pas possible sans la justice sociale. [mj emb apr 26/02/2019 16 :30]