Perspectives

Haïti-Médias : Widson Dales Buteau, jeune journaliste disparu, un modèle à suivre


samedi 23 février 2019

P-au-P, 23 févr. 2019 [AlterPresse] --- À la salle de rédaction d’AlterRadio, l’on se souvient d’un travailleur acharné, passionné par son métier de journaliste : tel est le témoignage partagé par tous les journalistes d’AlterRadio et d’AlterPresse, à propos de Widson Dalès Buteau, décédé le 17 février dernier à Port-au-Prince, à l’âge de 33 ans.

Homme au teint clair, longiligne et à moitié barbu. Il arrive à la salle de rédaction et salue individuellement ses collègues. Un petit mot pour chacun/chacune. Puis, il dépose avec soin son sac à dos sur une table, allume son laptop et son petit récepteur portatif. La veille systématique de l’actualité continue...

Buteau guettait constamment l’information et interpellait sans arrêt les acteurs et actrices de l’information. Il ne se lassait jamais d’interroger et de chercher à savoir et comprendre pour pouvoir bien renseigner son public.

Né le 6 avril 1985 à Côte-de-fer (Sud-Est), Widson Dales Buteau est issu d’une famille de 8 enfants. Il était père d’un enfant de 16 ans, Kerley-Dales Buteau. Il a fait ses études secondaires au Lycée Anténor Firmin, dans la capitale Port-au-Prince.

Son côté flexible, sa tempérance et surtout sa grande capacité à apprécier la compagnie des autres lui ont poussé à opter pour des études en psychologie à la faculté d’Ethnologie de 2010 à 2014.

Aimant depuis longtemps le journalisme, Buteau avait déjà décidé, en 2008, d’approfondir ses connaissances dans le domaine au Centre haïtien de communication.

C’est auprès du Président/directeur général (Pdg) de la radio privée Mélodie FM, Marcus Garcia qu’il a fait ses premiers pas, en 2010, dans l’exercice du journalisme, grâce au conseil de son ami et confrère Johnson Dérosin.

Il aimait toujours rappeler que Marcus lui a permis de mûrir et d’aspirer à un brillant avenir dans le métier.

Durant son cheminement journalistique, il a mis, en 2017, son talent d’écriture au service de l’agence d’information en ligne Vant Bèf Info, puis devient co-fondateur du média en ligne Kreyὸl info.

Grâce au concours de son ami Edner Fils Décime, un collaborateur du Groupe Médialternatif, il a intégré la station du groupe AlterRadio 106.1 FM, en juillet 2018.

Buteau était le chef d’orchestre du journal Vennkatrè diffusé en rotation sur AlterRadio, et animait l’émission hebdomadaire EkoSosyal qui aborde des problématiques sociales diverses.

Respectueux et coopératif, le journaliste s’est vite familiarisé avec ses collègues.

Son dynamisme et sa passion pour le métier ont été très vite remarqués par toutes celles et tous ceux avec qui il collaborait.

Doté d’un sens de l’humour très développé, tout le monde s’accrochait à ses blagues pour alléger l’atmosphère de travail lorsqu’elle était intense.

Ouvert d’esprit, il adorait discuter notamment des faits politiques et de la musique. Il faisait preuve d’une large culture générale.

Buteau était très soucieux de l’évolution de son fils Kelly Buteau dont il se vantait de porter parfois les habits. [dj emb apr 23/02/2019 10 :00]