Dépêches

Haïti-Politique : Les États généraux sectoriels de la nation, une mascarade, selon le Rehmonco


mardi 8 janvier 2019

P-au-P, 08 janv. 2019 [AlterPresse] --- L’initiative « États généraux sectoriels de la nation », mise en œuvre par le pouvoir en place, constitue une mascarade, estime le Regroupement des Haïtiennes et Haïtiens de Montréal contre l’occupation d’Haïti (Rehmonco).

Ce projet représente une manœuvre pour maintenir le statu quo en Haïti, critique le Rehmonco, dans une note en date du 7 janvier 2019, transmise à l’agence en ligne AlterPresse.

« Comment ce gouvernement ose-t-il initier un tel dialogue, après presque deux ans d’incurie, de gaspillage, de corruption et de crimes contre le peuple ? », se demande-t-il.

À travers ces États généraux sectoriels, l’administration politique actuelle voudrait faire peau neuve, afin de gagner un tant soit peu de légitimité, met-en garde le Rehmonco, appelant la communauté haïtienne, notamment celle de Montréal, à boycotter cette initiative jugée controversée.

Divers secteurs de la vie nationale avaient exprimé leur scepticisme face à ce dialogue, prôné par le pouvoir politique tèt kale.

Plusieurs membres, comme Monseigneur Louis Kébreau et le conseiller spécial Jacques Edouard Alexis, entre autres, avaient remis leur démission au sein du Comité de pilotage des États généraux sectoriels, mis en place le 28 mars 2018. [dj emb apr 08/01/2019 15:25]