Français

La première femme haïtienne médecin honorée à titre posthume par le Corps médical


mercredi 6 avril 2005

P-au-P., 6 avril 2005 [AlterPresse] --- A l’occasion du lancement de son 54e congrès annuel ce 5 avril à Pétion Ville (périhérie est de Port-au-Prince), l’Association médicale haïtienne (AMH) a choisi d’honorer à tire posthume la première femme haïtienne médecin, Yvonne Sylvain, et l’Institut Fame Péreo qui a milité dans le temps dans le traitement de la lèpre en Haïti.

Le docteur Yvonne Sylvain est la fille de l’écrivain haïtien Georges Sylvain. Elle a été diplômée de la Faculté de médecine de Port-au-Prince en 1939 et fut la vice-présidente de la Fondation haïtienne de la santé et de l’éducation. Elle a travaillé pendant de nombreuses années à l’Hôpital général dans les domaines de l’obstétrique et la gynécologie. Décédée le 3 octobre 1989, elle a été représentée à la cérémonie par sa fille Myriam Sylvain.

L’autre récipiendaire, l’Institut Fame Péreo s’est vue attribuer par l’AMH le Prix Léon Audin 2005. Cette institution s’occupe depuis quelques années de la dermatologie et s’intéresse aussi à la question du VIH-Sida.

Selon les membres du Jury de l’AMH, le récipiendaire du sixième prix Léon Audin s’est particulièrement distingué par la qualité du service de santé qu’il offre à la société haïtienne.

Le représentant de l’Institut Fame Péreo, Réal Charlebois, a dressé un bilan positif du travail accompli jusque-là par l’institution. [vs ml apr 06/04/05 17 : 35]