Dépêches

Médias / Monde (Haïti) : 80 journalistes tués, 348 actuellement en détention et 60 otages dans le monde, selon l’organisation Rsf


mercredi 19 décembre 2018

P-au-P, 18 déc. 2018 [AlterPresse]--- L’organisation Reporters sans frontières (Rsf) fait état de 80 journalistes tués, 348 actuellement en détention et 60 otages dans le monde, au cours de l’année 2018.

Ces chiffres en hausse traduisent une violence inédite contre les journalistes, indique Rsf, dans un bilan, publié ce mardi 18 décembre 2018, autour des exactions commises contre les journalistes dans le monde, et dont a pris connaissance l’agence en ligne AlterPresse.

Rsf signale combien le nombre de journalistes professionnels tués est en hausse de 15%, avec 63 homicides contre 55 en l’année 2017.

« Les assassinats très médiatisés de l’éditorialiste saoudien Jamal Khashoggi ou du jeune journaliste de données slovaque Jan Kuciak ont mis en lumière la détermination sans limite des ennemis de la liberté de la presse », souligne Rsf.

Le pays le plus meurtrier pour les journalistes, cette année 2018, est l’Afghanistan, avec 15 morts, suivi par la Syrie (11) et le Mexique (9), pays en paix le plus dangereux pour les journalistes.

De plus, cinq pays détiennent, à eux seuls, plus de la moitié des journalistes emprisonnés : l’Iran, l’Arabie saoudite, l’Egypte, la Turquie et la Chine. [emb rc apr 18/12/2018 16:35]