Dépêches

Haïti-Politique : Le Mopod continue d’appeler à une conférence nationale souveraine


mardi 18 décembre 2018

P-au-P, 17 déc. 2018 [AlterPresse] --- Le Mouvement populaire dessalinien (Mopod) continue de plaider en faveur d’une conférence nationale souveraine, en vue d’un changement du système de gouvernance du pays.

Cette conférence nationale doit passer par un consensus sur la possibilité de la conférence, la convocation, la réalisation et l’application des résolutions résultant de ce partage d’idée.

Ce souhait est formulé par le coordonnateur du Mopod, Jean André Victor, lors d’une conférence de presse, le jeudi 13 décembre 2018, à laquelle a assisté l’agence en ligne AlterPresse.

« La conférence nationale doit être souveraine, sinon, elle n’a pas sa raison d’être. C’est le seul moyen de mettre en application les résolutions qui en résulteront », insiste-t-il, rejetant le dialogue prôné par le gouvernement sur l’instabilité du pays.

Par ailleurs, il appelle à la poursuite de la mobilisation contre le pouvoir en place pour exiger un procès juste et équitable sur la mauvaise gestion des fonds PetroCaribe.

Le premier ministre Jean Henry Céant, ratifié par le parlement à la mi-septembre 2018 en Haïti, avait proposé un pacte de gouvernabilité, en vue d’une issue à l’instabilité politique. [dj emb vs apr 17/12/2018 14 :10]