Dépêches

Haïti-Justice : La Minujusth souhaite un renforcement des mécanismes d’inspection du système judiciaire


vendredi 14 décembre 2018

P-au-P, 13 déc. 2018 [AlterPresse] --- La Mission d’appui des Nations unies pour la justice en Haïti (Minujusth) encourage un renforcement des mécanismes d’inspection du système judiciaire, afin d’accroître le rythme de traitement des affaires par les juges, dans un communiqué dont a pris connaissance l’agence en ligne AlterPresse.

Il reste beaucoup à faire en dépit du fait qu’"Haïti est prête à s’engager auprès des organes internationaux chargés des droits humains et à élaborer un plan d’action national’’.

C’est ce qu’a souligné la représentante spéciale du secrétaire général des Nations unies, Helen La Lime, lors de la présentation d’un rapport devant le Conseil de sécurité au siège des Nations unies sur la situation d’Haïti, le mercredi 12 décembre 2018.

Elle a exhorté le parlement haïtien à adopter des lois essentielles telles que la loi organique de la Police nationale d’Haïti (Pnh), un nouveau code pénal et un nouveau code de procédure pénale.

Par ailleurs, la cheffe de la Minujusth a aussi salué l’engagement pris récemment par le pouvoir exécutif et la police nationale en vue « d’accroître leurs efforts pour trouver des solutions durables au problème récurrent de la violence liée aux gangs, dans plusieurs quartiers de la zone métropolitaine de Port-au-Prince ».

Elle attire l’attention sur « la nécessité d’une assistance collective au pays afin de sortir de l’impasse politique actuelle ».

La cheffe de la Minujusth appelle le gouvernement haïtien à « un dialogue constructif et pacifique, pour pouvoir préparer le terrain pour le prochain cycle électoral et continuer à mettre en œuvre des programmes qui améliorent la vie de ses citoyens. [emb vs apr 13/12/2018 16 :10]