Dépêches

Haïti-Insécurité : Le Cardh réclame une prise en charge humanitaire en faveur des familles victimes du massacre de La Saline


jeudi 13 décembre 2018

P-au-P, 13 déc. 2018 [AlterPresse] --- Le Centre d’analyse et de recherche en droits humains (Cardh) appelle à une prise en charge humanitaire en faveur des familles victimes du massacre perpétré le 13 novembre 2018, à La Saline (centre-ville de Port-au-Prince).

Cette prise en charge se révèle indispensable, vu les conditions précaires de la population, estime le Cardh, dans un rapport en date du 10 décembre 2018 transmis à l’agence en ligne AlterPresse.

Il recommande pour les victimes une assistance en alimentation, soins de santé, vêtements, sécurité et appui psychosocial, entre autres, pour subvenir à leurs besoins urgents.

Il souligne également la nécessité d’établir la vérité et de punir les auteurs de cette tuerie dont le bilan fait état, selon le Cardh, de 38 personnes tuées, 4 femmes violées et plusieurs personnes portées disparues.

Un précédent rapport du Réseau national de défense des droits humains (Rnddh) faisait état de 64 morts dans les violences enregistrées à La Saline, dont 59 morts le 13 novembre et 5 le 1er novembre.

« Certaines personnes sont tuées par balles, puis carbonisées. D’autres sont tuées à coups de machette, puis transportées et jetées en pâture aux cochons. D’autres sont mises dans des sacs et emportées par des criminels », rapporte le Cardh.

L’organisme de droits humains exige une enquête sérieuse, pour rétablir la vérité et permettre à la justice de rétablir les victimes dans leurs droits. [emb gp apr 13/12/2018 12:50]