Espace Femmes

Haïti-Droits humains : L’organisation féministe Kay fanm critique l’indifférence de l’Etat face aux disparités de genre


mercredi 12 décembre 2018

P-au-P, 12 déc. 2018 [AlterPresse] --- L’organisation féministe Kay fanm blâme l’Etat, en Haïti, pour son indifférence face aux disparités de genre, à l’occasion du 70e anniversaire, le 10 décembre 2018, de la déclaration universelle des droits humains.

Les disparités de genre demeurent persistantes, dans tous les domaines, en Haïti, dénonce Kay Fanm, dans un communiqué de presse dont a pris connaissance l’agence en ligne AlterPresse.

« Les droits humains sont la boussole pour le respect des droits des femmes », souligne-t-elle.

Les journées de réflexion sur la condition des femmes et la déclaration des droits humains doivent également être complétées par les actions des autorités haïtiennes, pour obtenir des résultats concrets dans la lutte pour le respect des droits des femmes.

Le travail du Ministère a la condition féminine et aux droits des femmes (Mcfdf) ne montre pas une volonté de mettre efficacement en œuvre la politique ‘’2014-2034’’ d’égalité homme-femme et le plan national 2017-2027 de lutte contre les violences faites aux femmes », fustige l’organisation féministe Kay Fanm.

Aujourd’hui encore, àla fin de l’année 2018, une loi-cadre contre les violences faites aux femmes et un budget sensible au genre ne sont pas encore adoptés, déplore Kay Fanm. [dj emb rc apr 12/12/2018 11:20]