Dépêches

Haïti-Politique : Six députés exhortent le président du Sénat, Joseph Lambert à présenter des excuses publiques au député Bélizaire Printemps


lundi 10 décembre 2018

P-au-P, 7 déc. 2018 [AlterPresse] --- Six députés réclament du président du Sénat, Joseph Lambert des excuses publiques a l’endroit du député Bélizaire Printemps, qu’il a accusé d’exfiltrer un chef de gang au Village de Dieu, lors d’une opération policière.

Ces parlementaires qualifient de ’’fantaisistes’’ les accusations de Lambert qui affiche, disent-ils, un comportement méprisable, dans une correspondance dont a pris connaissance l’agence en ligne AlterPresse.

Joseph a pointé du doigt le député Bélizaire Printemps comme celui qui, à l’aide de son véhicule ayant une plaque officielle, a permis au nommé Arnel Joseph (chef de gang recherché) à se soustraire à la vigilance de la police.

Cette déclaration a été faite le mardi 4 décembre, au cours d’une séance publique au Sénat avec le Conseil supérieur de la Police nationale (Cspn) autour de l’insécurité et
des actes de banditisme dans le pays.

Les députés protestataires appellent le président du Sénat à prendre toutes les dispositions nécessaires pour présenter également sans délai des excuses publiques à la Chambre des députés.

Dans le cas contraire, ils entendent bloquer toute séance en Assemblée nationale.

Les députés signataires de la lettre sont Joseph Manès Louis (Cabaret), Roger Millien (Première circonscription de Port-au-Prince), Jean Robert Bossé (Aquin) Bertrand Signal (Port-Salut), Reynald Exantus (Estère) et Bélizaire Printemps (Troisième circonscription de Port-au-Prince). [emb vs apr 07/12/2018 14 :45]