Dépêches

Haïti-Insécurité : Des lycées et collèges de Port-au-Prince ont rendu hommage à l’élève Stanley Noël, tué par balles


lundi 10 décembre 2018

P-au-P, 7 déc. 2018 [AlterPresse] --- Des lycées de Port-au-Prince ont rendu hommage, le jeudi 6 décembre 2018, à Stanley Noël, élève du Lycée Alexandre Pétion (Lap), tué par balles devant sa résidence à La Saline (au centre-ville de Port-au-Prince), le vendredi 24 novembre 2018, à l’âge de 20 ans, observe AlterPresse.

Plusieurs centaines d’élèves issus de plusieurs lycées et collèges se sont réunis à l’Auditorium du Lap pour une cérémonie d’hommage en mémoire au défunt, déroulée dans une atmosphère empreinte d’émotion.

Les élèves des lycées Marie-Jeanne, du Cent cinquantenaire (communément appelé des jeunes filles), Daniel Fignolé, de la Saline, Fritz Pierre Louis, Anténor Firmin ainsi que des collèges Bethléem, Cœur de Jésus et Blaise Pascal sont venus témoigner leurs sympathies aux proches et familles de la victime.

Stanley Noël est mort sans même avoir pu être diagnostiqué par les médecins, aucune aide ne lui a été apportée à l’Hôpital de l’Université d’État d’Haïti (Hueh), communément appelé « Hôpital général » où il a été admis, critique le lycéen-ambassadeur du lycée Alexandre Pétion, Paulsen Paulo, tout en sanglot.

Avant de trépasser sur son lit d’hôpital, Noël a eu le temps de demander à sa mère de veiller à ce que son jeune frère ne se retrouve pas dans sa situation, confie-t-il, citant les propos de la mère du défunt.

Stanley Noël, mieux connu sous le sobriquet de « Gabo », avait reçu 9 projectiles, dont un au niveau du cœur, par un commando armé qui était à bord d’un véhicule sans plaque d’immatriculation, selon les témoignages des proches de la victime.

Ce départ prématuré constitue une perte énorme pour la famille du défunt, mais surtout pour le pays, exprime Saviola Fortuné, membre de la commission « Enèji Lap ».

Il dit souhaiter que justice soit rendu aux familles et proches du disparu.

La cérémonie d’hommage visait à permettre aux élèves et à la direction du lycée Alexandre Pétion de saluer la mémoire de ce « jeune, studieux et brillant », "victime de l’insécurité et du banditisme sponsorisé par des politiques (députés, sénateurs, maires, président et ministres) et/ou le secteur économique".

Les funérailles de Stanley Noël, seront chantées, le samedi 8 décembre 2018, en l’église Saint-Pierre de Ganthier (Ouest). [mj emb vs apr 07/12/2018 12 :15]