Rendez-vous Culture

Haïti-Culture : Vagabondage et humanisme dans l’oeuvre de Louis-Philippe Dalembert

Un hommage à l’écrivain haïtien
lundi 26 novembre 2018

P-au-P, 26 nov. 2018 [AlterPresse] --- L’ouvrage collectif titré ’’Louis-Philippe Dalembert, Entre vagabondage et humanisme’’, paru sous la direction de Daniel-Henri Pageaux, aux Editions L’Harmattan, rend hommage au romancier et poète haïtien Louis-Philippe Dalembert.

Ce livre allie thématique et chronologie, monographies et perspectives de synthèse. En 268 pages, il rassemble une douzaine de contributions et aborde deux thèmes majeurs : le vagabondage géographique, mais aussi existentiel et poétique, ainsi que l’humanisme.

Ayant déjà publié huit romans en français et un titre en Créole, Louis-Philippe Dalembert a imposé un style propre, mêlant à la poésie et à l’humour une profonde foi dans l’homme, relève l’ouvrage.

Les thématiques du vagabondage dominent fortement ses œuvres notamment ses tout premiers livres.

Lauréat de plusieurs prix littéraires internationaux, Dalembert est l’auteur de « Le Crayon du bon Dieu n’a pas de gomme » et « Ballade d’un amour inachevé ».

L’écrivain haïtien a été, en mai 2017, lauréat du Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires, pour son livre « Avant que les ombres s’effacent ».

Né le 8 décembre 1962 à Port-au-Prince (Haïti), Louis-Philippe Dalembert est l’auteur d’une thèse de doctorat en littérature comparée sur l’écrivain cubain Alejo Carpentier (université de Paris III-Sorbonne Nouvelle).

Professeur émérite à la Sorbonne Nouvelle, de 1975 à 2007, Daniel-Henri Pageaux, hispaniste de formation (agrégé d’espagnol 1961), est co-directeur de la Revue de littérature comparée et membre correspondant de l’Académie des sciences de Lisbonne. [emb gp apr 26/11/2018 15 :30]