Développement durable

Haiti : Sortie d’une promotion de matrones formées par la SOFA


jeudi 31 mars 2005

P-au-P., 31 mars. 05 [AlterPresse] --- Dix huit matrones, dont 8 hommes, ont reçu ce 31 mars leur certificat de formation à la Clinique de l’organisation Solidarité ses Femmes Haitiennes (Klinik fanm SOFA) de Martissant (banlieue sud), a constaté AlterPresse.

Cette formation, qui a duré 40 heures, vise à contribuer à la réduction du taux de mortalité maternelle en Haiti, a déclaré la formatrice, le docteur Lise Marie Dejean, ancienne Ministre à la Condition Féminine et aux Droits de la Femme.

Déjean a déploré qu’en Haïti, 523 femmes meurent sur chaque 100.000 naissances. « Aux Etats-Unis, a-t-elle poursuivi, pour la même population, le taux de décès chez les femmes varie entre 8 et douze et plus près de nous à Cuba, il varie entre 0 et 2. »

« Dans le pays, 70 % des femmes mettent au monde leur progéniture à la maison, surtout dans les milieux ruraux, et le taux de décès est pourtant plus élevé dans les milieux urbains où il y a des hôpitaux », a fait savoir Madame Dejean.

Lise Marie Dejean a inscrit cette activité dans le cadre des différentes luttes menées par l’organisation féministe pour le bien-être de la communauté en général, et de la femme en particulier.

La formation, appuyée par l’organisme OXFAM, inclut la prévention, les techniques d’usages des matériels d’accouchements, l’hygiène et la santé reproductive.

Une des matrones, Rosena Aristide, a affirmé qu’« avec les techniques apprises, je suis mieux armée pour exercer ma profession, et aussi pour comprendre mes limites ».

La SOFA existe depuis 1986. Elle travaille dans le domaine des droits humains, droits des femmes, et accompagne les victimes d’actes de violence. [fl gp apr 31/03/2005 17:20]