Perspectives

Football masculin senior / Ligue des nations de la Concacaf : Quoique en infériorité numérique, Haïti a dompté le Nicaragua 0-2 à Managua


dimanche 18 novembre 2018

Par Ronald Colbert

P-au-P, 17 nov. 2018 [AlterPresse] --- La sélection nationale masculine senior de football est parvenue à s’imposer 0-2 (mi-temps 0-2) contre son homologue du Nicaragua, samedi soir 17 novembre 2018, à Estadio nacional de Managua, a observé l’agence en ligne AlterPresse.

Troisième victoire de la sélection masculine senior d’Haïti [1], ce samedi 17 novembre 2018, en trois matches, après les deux matches gagnés en septembre et octobre 2018, toujours dans le cadre de la compétition dénommée Ligue des nations de la Confédération de football d’Amérique du Nord, d’Amérique centrale et des Caraïbes (Concacaf).

La motivation était au rendez-vous chez les joueurs haïtiens, défaits 0-3, en 2017, à Managua, par l’équipe locale, qui s’était alors qualifiée pour la coupe d’or 2017.

Voulant effacer la déconvenue de 2017 (0-3 en match retour à Managua), après avoir gagné 3-1 (en match aller en Haïti, les footballeurs haïtiens voulaient une revanche contre leurs homologues nicaraguayens, qui les avaient éliminés en 2017.

Malgré une entame difficile, samedi soir 17 novembre 2018, ils ont, justement, ouvert le score, à la 12e mn de jeu, par l’attaquant Mikael Cantave. Bien placé, dans la surface de réparation adverse, Cantave a expédié le ballon dans les filets nicaraguayens, sur un mauvais dégagement d’un défenseur local.

Dès les premières minutes de jeu, les footballeurs nicaraguayens [2] ont mis la pression sur les visiteurs haïtiens, sans, pourtant, arriver à porter le danger dans le camp d’Haïti.

L’ouverture du score par Haïti, à la 11e mn, a été obtenue un peu contre le cours des premières minutes du jeu, tant les footballeurs d’Haïti éprouvaient beaucoup de difficultés à entrer dans la partie.

L’avantage d’Haïti a mis la pression sur le Nicaragua, qui continuait à essayer de revenir au score. Très crispés par l’enjeu, les joueurs du Nicaragua ont alors usé de stratagèmes pour parvenir à leur fin.

Très vite, après être menés 0-1 au tableau d’affichage, ils ont obtenu, à la 16e mn, l’expulsion du latéral gauche d’Haïti, Wilde-Donald Guerrier, qui a, malheureusement, effectué un mauvais geste, à la suite d’une provocation d’un des leurs.

L’équipe d’Haïti a dû alors jouer en infériorité numérique (10 joueurs contre 11), jusqu’à la fin de la partie.

Les téléspectatrices et téléspectateurs haïtiens, qui assistaient au match, retransmis par différentes chaînes de télévision en Haïti, ont anticipé une situation difficile pour le onze d’Haïti.

Cependant, malgré cette infériorité numérique, les footballeurs haïtiens paraissaient afficher de meilleures capacités techniques que leurs adversaires nicaraguayens.

Gérer l’adversité et montrer du caractère

L’équipe d’Haïti a dû changer de stratégie, opérant davantage en contre sur de longues balles, exploitant la pointe de vitesse d’attaquants, comme Derrick Junior Etienne et profitant des faiblesses techniques de l’équipe du Nicaragua.

A la 23e mn de jeu, 7 minutes après l’expulsion de Donald Guerrier, l’entraîneur français d’Haïti, Marc Collat, a sacrifié le buteur Mikael Cantave, qu’il a remplacé par le latéral gauche Alex Junior Christian.

Objectif : disposer de quatre défenseurs de métier, en insistant sur beaucoup plus de tâches défensives chez les milieux Bryan Alcéus, Sony Mustivar et Kevin Lafrance, appelés, tout de même, à alimenter les deux attaquants restants Derrick Junior Etienne et Duckens Nazon.

Ces dispositions tactiques ont porté fruit.

A la 30e mn de jeu, sur une contre-attaque, à partir de la gauche d’Haïti, Derrick Junior Etienne a repris victorieusement, de la tête, un centre de Duckens Nazon, le ballon se logeant imparablement sous la barre transversale : 0-2 en faveur d’Haïti, quoique jouant à 10 contre 11.

Ce deuxième but, cédé en première période, est venu compliquer la situation pour l’équipe du Nicaragua, qui évoluait à domicile, sur son terrain.

A la 31e mn de jeu, l’attaquant nicaraguayen Juan Barrera a cédé sa place à Carlos Chavarria.

Les footballeurs nicaraguayens, peu habiles techniquement par rapport aux footballeurs haïtiens, allaient concéder diverses occasions de buts.

Avant la mi-temps, Haïti aurait pu aggraver le score d’au moins deux autres buts, non réussis à cause de trop de précipitation des attaquants visiteurs.

La mi-temps s’est achevée sur le score acquis à la mn, 0-2 pour Haïti.

Durant la pause, intervenant au micro des journalistes d’Haïti, qui avaient fait le déplacement à Managua, le latéral gauche expulsé Donald Guerrier a présenté ses excuses au public d’Haïti, du fait de n’avoir pas pu gérer ses émotions, en répondant, de la mauvaise manière, à une provocation d’un attaquant nicaraguayen. Il a aussi promis d’aller faire, dans les vestiaires, des excuses aux autres joueurs d’Haïti, tout en leur assurant de sa solidarité pour le gain du match.

La deuxième période n’a pas été tellement différente de la première.

A la 46e mn de jeu, le sélectionneur nicaraguayen Henry Duarte a effectué un deuxième changement, remplaçant Jonathan Moncada par Brandon Ayerdis.

De son côté, pas d’autre changement, en début de deuxième période, dans l’équipe d’Haïti. Etant en infériorité numérique depuis la 16e mn de jeu, elle devait faire montre de concentration, de prudence, sans s’exposer, ni laisser de brèches dans la défense, en évitant de commettre des fautes irréparables, mais en opérant par contre-attaques, sur de longues balles, vers le camp nicarguayen.

Ces consignes apparentes, issues des vestiaires, après les échanges avec le staff technique, allaient être bien suivies.

A la 53e mn de jeu, bien avant la 60e mn de jeu, l’entraîneur Marc Collat a fait un deuxième changement : il a fait sortir Duckens Nazon, tout juste revenu de blessure avant la rencontre du 17 novembre 2018, pour l’attaquant Frantzdy Pierrot.

A la 70e mn de jeu, troisième et dernier changement dans l’équipe locale : Abner Acuña entre en jeu à la place de Francisco Flores pour le Nicaragua.

7 minutes plus tard, à la 77e mn de jeu, dernier changement pour l’équipe d’Haïti : Zachary Hérivaux remplace Soni Mustivar.

Malgré les tentatives des attaquants d’Haïti, aucun autre but ne sera marqué jusqu’au coup de sifflet final 90 (+6 minutes d’arrêts de jeu) : 0-2 en faveur d’Haïti.

A noter qu’en seconde période, les joueurs nicaraguayens, très énervés, ont, en maintes fois, fait preuve de gestes d’antijeu, parfois sanctionnés de cartons jaunes.

Toute l’équipe d’Haïti s’est montrée courageuse, à l’exemple de Bryan Alcéus, qui, légèrement blessé avant la fin du match, s’est armé de toute son énergie pour rester sur le terrain et continuer de défendre. Il n’y avait aucune possibilité de changements, les trois changements réglementaires ayant déjà eu lieu.

Résultat final 0-2 pour Haïti, face au Nicaragua, samedi soir 17 novembre 2018, à Managua.

Haïti a, ainsi, gagné ses trois premiers matches, dans le cadre de la ligue des nations de la Concacaf : 13-0 contre Sint Maarten le lundi 10 septembre 2018 à Port-au-Prince, 1-2 contre Sainte Lucie le mardi 16 octobre 2018 à La Martinique et 0-2 contre Nicaragua le samedi 17 novembre 2018 à Managua.

Prochain rendez-vous, en compétition officielle, d’Haïti : le dimanche 24 mars 2019 contre Cuba, à Port-au-Prince.

Objectif : valider un billet qualificatif pour la coupe d’or 2019.
Bien avant le rendez-vous de mars 2019, les footballeurs d’Haïti se mesureront aux footballeurs du Salvador, en match amical, le mardi 20 novembre 2018, à San Salvador. [rc apr 17/11/2018 22:30]

[1Composition de l’équipe masculine senior de football d’Haïti, à la rencontre du samedi 17 novembre 2018, face au Nicaragua, à Managua :

Gardien : Johny Placide (Capitaine), No. 1. – Défenseurs : Carlens Arcus No. 5, Mechack Jérôme No. 3, Ricardo Adé No. 4, Wilde-Donald Guerrier No. 7 (expulsé à la 16e mn) – Milieux : Kevin Lafrance No. 13 (sanctionné d’un carton jaune à la 69e mn), Soni Mustivar No. 17 (remplacé à la 77e mn par Zachary Hérivaux No. 8, sanctionné d’un carton jaune à la 87e mn), Bryan Alcéus No. 21. – Attaquants : Mikael Cantave No. 15 (remplacé à la 17e mn par Alex Junior Christian No. 22), Duckens Nazon No. 9 (remplacé à la 53e mn par Frantzdy Pierrot No. 20), Derrick Junior Etienne No. 11 (sanctionné d’un carton jaune à la 90e mn). – Entraîneur : Marc Collat.

[2Composition de l’équipe du Nicaragua :

Gardien : Justo Lorente No. 1. - Défenseurs : José Quijano No. 2, Francisco Flores No. 16 (remplacé à la 70e mn par Abner Acuña No. 14), Manuel Rosas No. 3, Luis Copete No. 6 (sanctionné d’un carton jaune à la 90e mn) - Milieux : Oscar Lopez No. 20, Jonathan Moncada No. 8 (remplacé à la 46e mn par Brandon Ayerdis No. 18), Luis Galeano No. 10, Jaime Moreno No. 13 . - Attaquants : Juan Barrera (capitaine) No. 11 (remplacé à la 31e mn par Carlos Chavarria No. 7), Daniel Cadena No. 9 (sanctionné d’un carton jaune à la 69e mn, à la suite d’échanges avec Kevin Lafrance). - Entraîneur : Henry Duarte.