Dépêches

Haïti-Politique : Le parti Fanmi Lavalas appelle à un chambardement total du système


vendredi 16 novembre 2018

P-au-P, 15 nov. 2018 [AlterPresse] --- La représentante nationale du parti d’opposition « Fanmi Lavalas », Maryse Narcisse, souhaite un chambardement total du système en place en Haïti, lors d’une conférence de presse, le mercredi 14 novembre 2018.

A l’occasion de la mobilisation annoncée ce dimanche 18 novembre 2018 contre la corruption dans l’administration publique, elle espère un renversement de ce système, en vue d’une libération totale de la population.

Elle exhorte l’Etat à prendre en compte les revendications et besoins de l’ensemble de la population.

Par ailleurs, elle en a profité pour dénoncer la corruption, l’impunité ainsi que la situation socio-économique qui ne cesse de se détériorer.

On assiste à une dépréciation accélérée de la Gourde, impactant notamment sur les conditions de vie des couches les plus défavorisés. Il faut, à présent, 75 Gourdes pour un dollar américain.

Le peuple exige un autre mode d’Etat soucieux du respect des droits des citoyennes et citoyens, affirme la représentante de « Fanmi Lavalas ».

D’un autre côté, l’Etat participe à une “répression sauvage” qui cause des morts et blessés, critique Narcisse.

Elle condamne une “répression féroce” exercée dans le quartier populaire de La Saline où règne un climat d’insécurité.

Une vidéo circulant sur les réseaux sociaux a montré plusieurs corps sans vie qui auraient été découverts au milieu d’immondices dans ce bidonville.

Une attaque armée contre la population de ce quartier aurait fait plusieurs morts et blessés par balle, a dénoncé l’organisation socio-politique Viv Ayiti. [emb gp apr 15/11/2018 11:20]