Développement durable

Le Ministère de la santé introduit le vaccin pneumocoque dans les hôpitaux d’Haïti


mardi 30 octobre 2018

P-au-P., 30 oct. 2018 [AlterPresse] --- Le Ministère de la santé publique et de la population (Mspp) a annoncé, le lundi 29 octobre 2018, l’introduction du vaccin pneumocoque dans les centres hospitaliers à travers Haïti, afin de combattre la pneumonie, la méningite, la bronchite, la sinusite et des infections des oreilles chez les enfants, observe AlterPresse.

« Avant, les parents étaient obligés de payer 5,000.00 gourdes ou plus (ndlr : US$ 1.00 = 75.00 gourdes ; 1 euro = 89.00 gourdes ; 1 peso dominicain = 1.60 gourde aujourd’hui) pour avoir ce vaccin » indique la ministre de la santé, Clément Greta Roy, notant que le vaccin pneumocoque serait désormais disponible gratuitement, lors d’une cérémonie tenue à Port-au-Prince.

Le vaccin est accordé aux enfants en trois doses : la première aux enfants âgés de 6 semaines, la deuxième aux enfants âgés de 10 semaines, la dernière aux enfants âgés de 14 semaines.

La ministre a félicité les partenaires de l’État haïtien, qui ont pris l’engagement de soutenir ce programme, soutenu, entre autres, par l’Alliance globale pour les vaccins et l’immunisation (Gavi), l’Organisation mondiale de la santé (Oms), l’Organisation panaméricaine de la santé (Ops) et le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef).

En tant que bailleur, les États-Unis d’Amérique, par la voix de son ambassadrice Michèle Sison, félicitent l’État haïtien pour avoir consenti, dit-elle, beaucoup d’efforts, dont la décentralisation des services de vaccination.

Michèle Sison fait part de son espoir que le Mspp va tenir son engagement dans le souci de la santé de la population. Elle se dit attentive à la part du système de santé au niveau du prochain budget national 2018-2019.

« Nous espérons vivement que le Ministère de la santé continuera de jouer son rôle de leadership clair, en matière de santé publique et de vaccination, et que le gouvernement haïtien continuera d’accroitre les ressources nationales, dédiées à la santé. Nous suivrons le budget avec grand intérêt », a-t-elle souligné.

Le programme de vaccin pneumocoque coûte environ 21,872,464.00 USD.

Le représentant de l’Unicef en Haïti, Raoul De Torcy, a fait remarquer que, durant les dernières années, il y a eu une baisse d’environ 2.8% d’enfants non vaccinés en Haïti.

Dr Luiz Felipe Codina, représentant de l’Ops/Oms en Haïti, a insisté sur le fait que la vaccination est fondamentale pour la santé des enfants et également pour la protection d’une société. [mj gp apr 30/10/2018 13:00]