Dépêches

Haïti-Justice : L’Ordre des avocats de Port-au-Prince réclame des sanctions disciplinaires contre Berson Soljour


vendredi 12 octobre 2018

P-au-P, 11 oct. 2018 [AlterPresse] --- L’Ordre des avocats de Port-au-Prince recommande à la direction générale de la Police nationale d’Haïti (Pnh) de prendre des sanctions disciplinaires contre le directeur départemental de l’Ouest de la Pnh, Berson Soljour, et des policiers impliqués dans des actes de violence contre des avocats.

À travers une résolution, dont une copie est parvenue à AlterPresse, le Conseil de l’ordre des avocats demande également le concours d’une institution indépendante, pour faire toute la lumière sur l’incident du 9 octobre 2018, au cours duquel Soljour aurait agressé l’avocat Elie Diept Augustin au parquet près le tribunal civil de Port-au-Prince.

Le commissaire du gouvernement, Me Clamé-Ocname Daméus, se dit favorable à l’idée qu’une institution indépendante se charge de ce dossier, dans un communiqué de presse dont a pris connaissance AlterPresse.

« Le fait que l’incident s’est produit dans l’enceinte même du parquet met l’institution dans une position inconfortable de conduire cette enquête », souligne-t-il.

Le 4 octobre 2018, de mauvais traitements auraient été également infligés à deux avocats, Me Jerry Petiote et Me Réginald Févry, de la part des policiers Wagner Thomas et Paulo Yvenel, affectés au service de la circulation du commissariat de Delmas 33.

Les avocats Mauril Cirismond, Junior Cherette et Sylvie Jean Marie auraient été également l’objet de menaces de mort et de tentative d’assassinat avec commencement d’exécution par le nommé Matador Jimmy, agent du Corps d’intervention et de maintien d’ordre (Cimo), condamnent les avocats du Barreau de Port-au-Prince.

Un arrêt de travail est observé au Barreau de Port-au-Prince, jusqu’au lundi 15 octobre 2018, en vue de réclamer justice pour les victimes. [mj emb gp apr 11/10/2018 13:40]