Dépêches

Haïti/États-Unis d’Amérique : La plateforme Garr salue la décision d’empêcher temporairement l’annulation du Tps


mercredi 10 octobre 2018

P-au-P, 10 oct. 2018 [AlterPresse] --- La plateforme Groupe d’appui aux rapatriés et réfugiés (Garr) salue la décision d’empêcher provisoirement l’annulation, à partir de juillet 2019, du Statut de protection temporaire (Tps) aux États-Unis d’Amérique pour des immigrés, dont des Haïtiennes et Haïtiens.

La plateforme Garr appelle à la mobilisation, en vue d’une solution durable et respectueuse des droits humains.

Dans une injonction, faite le 3 octobre 2018, le juge fédéral de Californie, Edward Chen , a appelé les autorités américaines à surseoir à la décision de mettre fin au programme de Tps, dont sont bénéficiaires 59 milles migrantes et migrants haïtiens.

Cette nouvelle décision ne s’étend que pour la durée du procès en Californie.

La prochaine audience, dans cette affaire, est prévue pour le vendredi 26 octobre 2018.

L’administration du président américain Donald Trump a déjà annoncé qu’elle ferait appel de l’ordonnance.

La décision du juge fédéral, de suspendre provisoirement l’annulation du Tps, constitue « un nouvel espoir, mais aussi une incertitude accrue », ont déclaré les avocats des centaines de milliers d’immigrés menacés d’expulsion des États-Unis d’Amérique.

En plus des immigrantes et immigrants d’Haïti, cette mesure judiciaire touche également celles et ceux du Nicaragua, du Salvador et du Soudan.

Elle concerne, au total, plus de 300 mille personnes qui, dans le cadre du programme Tps, ont été autorisées à vivre et à travailler légalement aux États-Unis d’Amérique, suite à la guerre ou aux graves catastrophes naturelles, auxquelles ils ont été confrontés dans leur propre pays. [emb rc apr 10/10/2018 10:05]