Développement durable

Environnement : Nouvelle secousse sismique ressentie dans le Nord et Nord-Est d’Haïti

L’ingénieur géologue Claude Préptit appelle à la vigilance
lundi 24 septembre 2018

P-au-P, 24 sept. 2018 [AlterPresse]--- Un séisme, de magnitude 5.2 sur l’échelle de Richter, a été enregistré, dans la matinée du dimanche 23 septembre 2018, en République Dominicaine, plus précisément dans la localité de Villa Elisa, dans la province de Monte Cristi.

Les effets de ce séisme, suivi d’une réplique de 4.4, ont été ressentis, notamment au Cap-Haïtien (département du Nord) ainsi qu’à Ouanaminthe (Nord-Est).

Cette secousse a provoqué la panique auprès des habitantes et habitants des villes de Ouanaminthe, Capotille et Fort-Liberté, mais aucun dégât n’a été enregistré, a informé la Protection civile.

Un segment de la faille haitiano-dominicaine, situé entre Fort-Liberté et Puerto Plata, parcourt la mer d’Haïti.

Ce segment, qui menace la zone Nord d’Haïti, pourrait être très dangereux, précise le sismologue et ingénieur géologue haïtien Claude Préptit, joint au téléphone par Alterradio.

Il exhorte les autorités haïtiennes à surveiller et prendre des mesures nécessaires par rapport à ce segment, qui a un potentiel de magnitude 8.

Il les encourage à mieux régulariser le secteur de la construction et former la population sur les comportements à adopter, lors des tremblements de terre, afin de limiter les dégâts et pertes en vies humaines.

« Haïti demeure un pays à haut risque sismique, elle est l’objet de dizaines de petites secousses, ou des centaines, sans que l’on puisse les ressentir. Pourtant, l’appareil les enregistre », fait remarquer l’ingénieur sismologue.

« Ce ne sont pas les ondes sismiques qui tuent les gens. C’est plutôt l’effondrement des bâtiments », a toujours rappelé Préptit.

Malgré les avertissements des spécialistes, les constructions anarchiques pullulent à travers le pays, notamment dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince.

Haïti a été ravagée, le mardi 12 janvier 2010, par un terrible tremblement de terre qui a fait environ 300 mille morts.

De janvier à mars 2018, la terre a tremblé pas moins de 7 fois en Haïti, dont 4 fois dans les Nippes (1er avril 2018, 14 mars de magnitude 3.5, 17 février dans les Nippes, 17 janvier dans les Nippes de magnitude 3.29). [mj emb apr 24/19/2018 13 :05]