Dépêches

Haïti-Politique : Le député Jerry Tardieu préoccupé par la situation socio-politique actuelle


mardi 11 septembre 2018

P-au-P, 10 sept. 2018 [AlterPresse] --- Le député Jerry Tardieu exprime ses vives préoccupations face au « pourrissement continu de la situation socio-économique et par la crise politique qui pointe à l’horizon ».

Dans un communiqué de presse, dont a pris connaissance l’agence en ligne AlterPresse, il compare le climat délétère actuel à un baril de poudre, susceptible d’exploser à tout moment.

Il exhorte les quelques parlementaires de la majorité à arrêter de faire pression pour imposer « des homme-liges » au Ministère de la planification et à la coopération externe, entre autres.

Il estime qu’une telle attitude, irresponsable, contribue à démolir le peu de crédibilité, qui reste au parlement.

Le processus de ratification de l’énoncé de politique générale du premier ministre nommé Jean Henry Céant est toujours dans l’impasse, plus d’un mois après la nomination de ce dernier, soit le 5 août 2018.

Des tractations, entamées auprès de l’Exécutif par des parlementaires, qui voudraient de nouveaux changements dans l’équipe gouvernementale de Céant, retarderaient ce processus.

Tardieu encourage également à mettre un terme à cet « amalgame collusoire malsain entre l’exécutif et le législatif, qui est très mauvais pour la démocratie ».

Il recommande à l’exécutif de reconsidérer, au plus vite, la formation du gouvernement, en laissant au premier ministre désigné « la liberté de choisir des figures de proue, qui peuvent inspirer confiance à la société et donner une image de sérieux au gouvernement ».

« Cette insistance aveugle, à imposer des personnalités estampillées Phtk (Parti haitien tèt kale), même quand elles seraient compétentes, est contraire aux souhaits des forces vives de la nation, qui avaient opté pour la mise en place d’un gouvernement d’ouverture, qui apaise et met en confiance », dénonce-t-il.

Le nouveau gouvernement doit être capable de redonner espoir à une population, qui attend des résultats concrets et rapides, notamment dans les domaines économiques et sociaux, mais aussi de la justice, avec la finalisation des enquêtes sur l’utilisation des fonds PetroCaribe, souhaite-t-il.

Plusieurs hauts fonctionnaires seraient impliqués dans la dilapidation de plus de trois milliards de dollars américains (Ndlr : US $ 1.00 = 71.00 gourdes ; 1 euro = 87.00 gourdes ; 1 peso dominicain = 1.60 gourde aujourd’hui) du programme PetroCaribe.

La mobilisation, visant à réclamer la lumière sur la dilapidation de ce montant, s’est intensifiée dans les rues, depuis environ un mois, suite à un mouvement citoyen ayant pris naissance sur la toile autour de le hashtag #PetroCaribeChallenge. [emb gp apr 10/09/2018 16:10]