Espace Femmes

Genre : La Fiha s’indigne contre certaines chansons et publicités portant atteinte à la femme haïtienne


mardi 11 septembre 2018

P-au-P, 10 sept. 2018 [AlterPresse] --- L’Association femme d’influence Haïti (Fiha) s’insurge contre certaines chansons et publicités qui entachent, ces dernières années, l’image de la femme haïtienne, dans une note transmise à l’agence en ligne AlterPresse.

Une chanson teintée de propos grivois, titrée « Lave Latchaw », diffusée sur les ondes de plusieurs stations de radiodiffusion, dans des espaces libres, les camionnettes etc.… est la dernière en date, dénonce-t-elle.

Toute forme d’exposition négative de l’image de la femme est attentatoire à sa dignité, condamne la Fiha qui rejette l’exploitation, publicitaire ou autre, de l’image de la femme.

En ce sens, elle interpelle les entreprises de publicité à bannir pour des questions d’éthique, les messages portant atteinte à la dignité de l’homme en général et de la femme en particulier.

Elle demande également au Conseil national des télécommunications (Conatel) de prendre des mesures adéquates pour réguler la diffusion, dans les médias et sur les panneaux publicitaires, des informations ou publicités qui dévalorisent l’image de la femme haïtienne.

Tout en plaidant en faveur de la promotion des valeurs culturelles positives, elle salue l’alerte donnée par certains acteurs de la société civile, qui ont exprimé leur ras le bol en matière d’atteinte aux droits de la femme.

Elle exhorte tous les acteurs, les publicitaires, les hommes et les femmes de médias, de la culture et plus particulièrement les artistes à promouvoir la culture haïtienne tout en protégeant les droits de leurs filles, leurs sœurs, leurs épouses et leurs mères.

Le ministère à la condition féminine et aux droits des femmes avait condamné, dans une note en date du 11 décembre 2017, l’affichage, par une compagnie haïtienne, de panneaux publicitaires montrant une jeune fille en petite tenue, assise, les cuisses entre-ouvertes.

Des organisations de défense et de promotion des droits des femmes n’ont eu cesse de critiquer des images et messages sexistes et déshumanisants utilisés dans certaines chansons et dans la publicité en Haïti. [emb gp apr 10/09/2018 15 :00]