Dépêches

Haïti-Justice : Le prochain gouvernement appelé à faire la lumière sur l’assassinat du prêtre Jean Marie Vincent


vendredi 31 août 2018

P-au-P, 30 août 2018 [AlterPresse] --- L’organisation Tèt Kole Ti Peyizan Ayisyen demande au futur gouvernement de prendre les dispositions nécessaires afin de faire le jour sur l’assassinat, le 28 août 1994, du prêtre Jean Marie Vincent.

24 ans après l’assassinat du prêtre Vincent, Tèt Kole Ti Peyizan Ayisyen continue de réclamer justice pour la famille du défunt, dans une note transmise à l’agence en ligne AlterPresse.

Les autorités judiciaires du pays doivent donner des informations sur l’évolution de l’enquête autour de l’assassinat du père Vincent et les différents massacres commis dans le pays, réclame-t-elle.

Elle exige l’arrestation et le jugement de tous les présumés criminels qui sont également impliqués dans divers autres crimes.

Jean-Marie Vincent a été assassiné au volant de sa voiture, par des hommes armés, sous le régime militaire du général Raoul Cédras, en pleine période de coup d’État.

Le prêtre avait passé plus d’une vingtaine d’années de sa vie au service des plus démunis particulièrement la petite paysannerie haïtienne, dans plusieurs régions du pays. [mff emb gp apr 30/08/2018 12 :56]