Dépêches

Haiti-Education : La police communautaire éducative veut combattre la délinquance juvénile


vendredi 31 août 2018

P-au-P, 30 août 2018 [AlterPresse] --- La Police communautaire éducative (Edupol) entend, à travers un programme dénommé « Bonjour Écoliers », combattre la délinquance juvénile durant l’année scolaire 2018-2019, apprend l’agence en ligne AlterPresse.

Lors d’une conférence de presse, le mercredi 29 août 2018, le responsable de l’Edupol, Jimmy François, a annoncé un renforcement de la surveillance, sur les places publiques et dans les rues, afin d’empêcher la libre circulation des élèves pendant les heures de classe.

Les élèves, retrouvés dans certains lieux, vont être interrogés et leurs parents ainsi que le directeur de l’école concernée seront contactés et informés de la situation, fait savoir le responsable de l’Edupol.

Des mesures vont également être prises pour lutter contre toute consommation d’alcool ou de produits illicites.

L’Edupol exhorte les marchandes et marchands, qui opèrent près des établissements scolaires, à cesser, durant les heures de classe, de vendre de l’alcool, des cigarettes ou tout autre produit susceptible de contrarier la vie écolière.

Elle appelle tous les propriétaires de clubs à n’accepter aucune présence d’élèves en uniforme.

Les propriétaires n’ont qu’à appeler l’Edupol, en cas d’incapacité à faire sortir l’élève du club, conseille François, qui dit compter sur la responsabilité citoyenne de toutes et de tous pour la réussite de la lutte contre la délinquance juvénile.

De son côté, la Direction de la circulation et de la police routière (Dcpr) appelle les automobilistes à respecter tous les principes de la circulation routière, sous peine d’être sanctionnés.

Des sanctions seront prises contre des automobilistes, qui font un usage immodéré des sirènes, prévient-elle, à l’occasion de la rentrée des classes fixée au lundi 3 septembre 2018. [fb emb gp apr 30/08/2018 11:20]