Dépêches

Haïti-Corruption : Le mouvement citoyen PetroCaribeChallenge s’intensifie au niveau de la diaspora haïtienne


mardi 28 août 2018

P-au-P, 28 août 2018 [AlterPresse] --- Le mouvement citoyen issu du hashtag #PetroCaribeChallenge s’intensifie au niveau de la diaspora haïtienne, observe l’agence en ligne AlterPresse.

À l’appel de l’organisation dénommée ’’Ligue des noirs’’, des Haïtiens de Montréal (Canada) projettent de manifester dans les rues, le samedi 1er septembre 2018, pour exiger des comptes à propos du dossier PetroCaribe.

La marche démarrera devant le parc Toussaint Louverture pour prendre fin devant les locaux du Consulat général d’Haïti à Montréal.

La diaspora haïtienne vivant aux États-Unis d’Amérique annonce aussi, le lundi 3 septembre 2018, une mobilisation pour réclamer la lumière sur le dossier de dilapidation des fonds PetroCaribe, à l’occasion de l’événement ’’Labor Day Carnival’’ à Eastern Parkway, Brooklyn.

À travers une vidéo publiée sur sa page Facebook, le citoyen Junior Jean Baptiste et sa femme invitent toutes les Haïtiennes et tous les Haïtiens à venir y prendre part, en vue de demander de mettre fin à l’impunité et la corruption qui sévissent en Haïti.

Ils encouragent les Haïtiens à apporter des pancartes et drapeaux avec l’inscription Kote kὸb Petrokaribe a (Ou est l’argent PetroCaribe ?) pour protester contre la corruption.

Une exposition de photos de certains hauts fonctionnaires, soupçonnés d’implication dans la dilapidation des fonds PetroCaribe, s’est également tenue devant le consulat haïtien à Paris (France).

De plus, une pétition lancée sur Internet depuis quelques jours et signée de plusieurs milliers de personnes appelle à un procès sur la dilapidation des fonds PetroCaribe.

Des banderoles de #PetroCaribeChallenge, installées la semaine dernière dans les rues de Port-au-Prince ont été arrachées, dans la nuit du 25 au 26 août 2018, par des individus.

En dépit de cette tentative de boycott, la mobilisation citoyenne s’est intensifiée à l’étranger après un sit-in réalisé, le vendredi 24 août 2018, devant les locaux de la Cour supérieure des comptes et du contentieux administratif (Csc/ca) à Port-au-Prince (Haïti) par des centaines de citoyennes et citoyens pour demander de faire la lumière sur ce dossier.

Ce sit-in fait suite au défi ’’PetroCaribeChallenge’’ lancé sur internet le mardi 14 août 2018 par le cinéaste haïtien, Gilbert Mirambeau Jr, avec le slogan Kote Kòb Petwokaribe a ?.

Le #hashtag est devenu viral sur Twitter, Facebook et Instagram après avoir été repris et divulgué par le rappeur Valckensy Dessin, dit K-libr.

Le dossier PetroCaribe, toujours à l’étude à la Cscca a été, du coup, réactivé par les internautes.

D’anciens hauts fonctionnaires de l’Etat dont des proches du pouvoir actuel ont été épinglés dans deux rapports au parlement pour leur implication dans la dilapidation des 3,8 milliards de dollars américains (Ndlr : US $ 1.00 = 71.00 gourdes ; 1 euro = 86.00 gourdes ; 1 peso dominicain = 1.60 gourde aujourd’hui) des fonds PetroCaribe.

De plus, 63 plaintes ont été déposées, dans le cadre de cette affaire, au bureau du juge d’instruction en charge du dossier PetroCaribe, Ramoncite Accimé. [apr 28/08/2018 13 :55]