Dépêches

Haïti-Justice : Mobilisation citoyenne, ce vendredi 24 août 2018, pour réclamer la lumière autour du dossier PetroCaribe


vendredi 24 août 2018

P-au-P, 23 août 2018 [AlterPresse]--- Des centaines de citoyennes et citoyens participent, ce vendredi 24 août 2018, à un sit-in devant les locaux de la Cour Supérieure des comptes et du contentieux administratif (Cscca) pour demander de faire la lumière sur le dossier relatif à la dilapidation des fonds PetroCaribe.

Plus d’un souhaitent aussi la tenue d’un procès, relatif à cette affaire.

Les fonds PetroCaribe auraient pu servir à créer d’autres grands hôpitaux à l’image de celui de Mirebalais, affirme, sur son compte Facebook, Gilbert Mirambeau,Jr, l’initiateur de ce mouvement citoyen.

« Cette douleur qui est celle de nous tous ronge nos entrailles. (…) La situation du pays aurait été meilleure s’il n’y avait pas eu ce crime économique et financier », déclare également l’artiste K-libr, sur sa page.

« Vivement que vous soyez 50 000, 100 000, 200 000 devant la Cour Supérieure des Comptes ce vendredi 24 août. Vous avez mon soutien total. Je voudrais être là, mais je n’y serai pas, car le mouvement doit être strictement citoyen et social », exprime, pour sa part, le sénateur de l’Ouest, Patrice Dumont.

Il encourage les citoyennes et citoyens à continuer de mettre la pression aux hommes d’Etat et politiciens.

La mobilisation prévue le 24 août fait suite à un Challenge (un défi), lancé sur internet le mardi 14 août 2018 par le cinéaste haïtien, Gilbert Mirambeau Jr, avec le #hashtag Kote Kòb Petwokaribe a ? (Où est l’argent des fonds Petrocaribe ?).

Repris et divulgué par le rappeur Valckensy Dessin, dit K-libr, ce #hashtag devenu viral sur Twitter, Facebook et Instagram, a permis aux internautes de réactiver le dossier PetroCaribe, toujours à l’étude à la Cour supérieure des comptes et du contentieux administratif (Cscca).

Deux rapports au parlement ont pointé du doigt d’anciens hauts fonctionnaires de l’Etat dont des proches du pouvoir actuel pour leur implication dans la dilapidation des 3.8 milliards de dollars des fonds PetroCaribe.

63 plaintes sont déjà déposées au bureau du juge d’instruction en charge du dossier PetroCaribe, Ramoncite Accimé, dans le cadre de cette affaire. [emb apr 23/08/2018 16:10]