Dépêches

Haïti-Politique : La Police ouvre une enquête sur l’attaque controversée contre le parlement

L’attaque contre le parlement, du pur théâtre, soutient un sénateur
mardi 21 août 2018

P-au-P, 21 août 2018 [AlterPresse] --- La Direction centrale de la police judiciaire (Dcpj) et la police scientifique ont ouvert une enquête sur l’attaque controversée, commise contre le parlement, tôt lundi matin 20 août par des individus non identifiés.

Le président du sénat, Joseph Lambert, déclare attendre les résultats de cette enquête avant une prise de position au niveau de l’assemblée.

Des parlementaires ont constaté des impacts de balles sur les murs du parlement et des vitres brisées.

Des agents de la Dcpj, la police scientifique et des juges de paix ont été sur place pour dresser un procès-verbal de l’incident.

L’attaque contre le parlement serait une mise en scène, du théâtre, soutient, pour sa part, le sénateur du Plateau central, Willot Joseph, dans les médias. Les tirs entendus proviendraient de l’intérieur du parlement.

Les journalistes accrédités au parlement Bob Sleam Fontilus de Télé Ginen et Frantz Cinéus de Télé Pacific auraient eu leurs cameras brisées, lors de brutalités subies par des agents de sécurité, le même jour de l’incident.

Cinéus aurait été victime d’une sévère bastonnade de la part d’un agent de sécurité du Sénat.

« Nous allons prendre des décisions appropriées pour sévir contre des agents impliqués dans la brutalité des journalistes au parlement avec la plus grande rigueur », a promis le président du Sénat, Joseph Lambert.

Il en a profité pour présenter ses excuses à la presse, qui ne cesse, dit-il, d’informer la population sur les activités tenues au parlement. [mjj emb gp apr 21/08/2018 12 :40]