Perspectives

Politique : La situation demeure explosive en Haïti, selon l’enseignant et analyste Wesner Désir


lundi 20 août 2018

P-au-P, 20 août 2018 [AlterPresse] --- La situation demeure explosive en Haïti, plus d’un mois après les émeutes des 6, 7 et 8 juillet 2018, estime l’enseignant et analyste Wesner Désir.

La situation est caractérisée par une misère exacerbée et une lutte acharnée entre des factions de l’oligarchie, avance Désir, invité à l’émission TiChèzBa sur AlterRadio (rediffusion, mercredi 3:00, 7:00, 11:00, 15:00, 19:00, 23:00).

Il déplore la lenteur, enregistrée dans le processus de ratification du premier ministre nommé Jean Henry Céant, huit jours après le dépôt des pièces de ce dernier, signe que les obstacles sont de taille.

Il évoque des forces visibles et des forces, qui agissent dans l’ombre, dans le cadre des tractations pour la formation d’une nouvelle équipe gouvernementale et la formulation de la déclaration de politique générale.

Il a fait remarquer que les opérations sont allées beaucoup plus vite pour le premier ministre Enex Jean-Charles, dont la déclaration de politique générale a été ratifiée dans l’après-midi du jeudi 24 mars 2016, au sénat, et à l’aube du vendredi 25 mars 2016, à la chambre des députés, un jour après le dépôt de ses pièces.

Le premier ministre désigné a-t-il les coudées franches pour former un nouveau gouvernement ?, se demande Wesner Désir.

Jusqu’à présent, aucune date n’est encore fixée pour la séance de ratification du nouveau premier ministre.

Céant est nommé pour remplacer Jack Guy Lafontant qui a démissionné, le samedi 14 juillet 2018, à la tête du gouvernement, suite aux dernières émeutes contre l’augmentation des prix des produits pétroliers sur le marché national. [emb gp apr 20/08/2018 13:50]