Dépêches

Haïti-Rép. Dom. : L’incursion des militaires dominicains en territoire haïtien mérite une réponse énergique des autorités haïtiennes, selon Edwin Paraison


lundi 20 août 2018

P-au-P, 20 août 2018 [AlterPresse] --- L’ancien ministre des Haïtiens vivant à l’étranger, Edwin Paraison, condamne énergiquement l’incursion de militaires dominicains en territoire haïtien, lors des incidents violents survenus, le samedi 18 août 2018, à Belladère (Plateau central).

Paraison assimile cette incursion à une violation territoriale qui mérite, selon lui, une réponse énergique de la part d’Haïti.

« Bien que la partie dominicaine essaie de justifier la situation comme étant une opération contre la contrebande, (…) il n’y a pas de justification à ce sujet », souligne-t-il.

6 Haïtiens blessés par balles lors de ces incidents ont été transférés à l’hôpital de Mirebalais pour recevoir les soins que nécessitent leurs cas.

Aucun décès n’a été enregistré, a informé le Ministère de la communication, dans une note dont a pris connaissance l’agence en ligne AlterPresse.

Le premier ministre démissionnaire Jack Guy Lafontant, accompagné des membres du gouvernement et des autorités locales, s’est rendu, le dimanche 19 août 2018, à Belladère, pour s’enquérir de la situation et discuter du même coup du problème frontalier.

À cette occasion, il a informé que le Ministère des affaires étrangères a convoqué l’ambassadeur dominicain pour partager des informations et fixer la position du gouvernement haïtien.

« Je déplore les incidents survenus sur la frontière à Belladère, suite à une violation territoriale, au cours desquels des compatriotes ont été blessés », a déclaré le président Jovenel Moïse sur Twitter.

Les autorités sont instruites de prendre les mesures appropriées pour le respect de l’intégrité territoriale de la République d’Haïti, a-t-il souligné. [mj emb gp apr 20/08/2018 12 :15]