Dépêches

Haiti-Education : La Cneh souhaite des subventions pour les familles les plus nécessiteuses à l’occasion de la réouverture des classes


lundi 13 août 2018

P-au-P, 13 août 2018 [AlterPresse] --- Les subventions financières annoncées par l’Etat en faveur des familles haïtiennes pour la rentrée des classes fixée au lundi 3 septembre 2018 doivent cibler les plus nécessiteuses, recommande la Confédération nationale des enseignantes et enseignants haïtiens (Cneh).

Ce financement public ne va pas bénéficier aux plus nécessiteux mais aux fonctionnaires de l’État dont les enfants vont dans des écoles privées, de grande renommée, craint la secrétaire générale adjointe du Cneh, Magalie Georges, jointe au téléphone par l’agence en ligne AlterPresse.

La nouvelle rentrée des classes se fait, cette année, sur fond de crise économique, s’indigne-t-elle, tout en plaidant pour une bonne répartition des subventions dans le secteur éducatif.

« Pour pallier les défis de la rentrée scolaire, mon administration octroiera une aide aux employés de l’État. Elle équivaudra à 100% pour un salaire mensuel de 25.000 gourdes et moins, 50% pour un salaire de 25.001 gourdes jusqu’à 46.000 gourdes, 25% pour les montants supérieurs à 46.000 gourdes », a promis le président Jovenel Moïse, dans un tweet en date du 10 août.

« Pourquoi accompagner uniquement les enfants de la zone métropolitaine de Port-au-Prince ? Les enfants des autres départements n’ont-ils pas droit à la subvention », se demande Magalie Georges.

Plus de 50 millions (50 000 000) de gourdes seraient disponibles dans le budget du Ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle (Menfp) pour subventionner, cette année, quelques parents dont chacun pourrait recevoir un montant forfaitaire de 20 mille gourdes, après le dépôt de leurs dossiers, avait indiqué le directeur général du Menfp, Dr Meniol Jeune.

Dans les médias, il a assuré qu’il n’y aura pas de traitement de faveur ni de partialité dans le processus de subvention.

Les livres subventionnés pour l’année académique 2018-2019 ne sont pas encore disponibles dans les librairies, à moins de trois semaines de la rentrée scolaire.

Le processus de subvention et de dotation des manuels scolaires serait déjà en cours, a pourtant informé le ministre intérimaire Pierre Josué Agénor Cadet.

Le gouvernement va subventionner 1 million 500 mille livres scolaires dans le cadre de ce programme, a fait savoir Jovenel Moïse, lors de la présentation officielle du nouveau premier ministre Jean Henry Céant, le mardi 7 août.

Il a aussi annoncé une subvention en faveur des enfants des écoles communautaires et presbytérales. [mj emb gp apr 13/08/2018 11 :35]