Espace Femmes

Genre : Lancement d’un projet pour promouvoir l’équité de genre au sein de la Pnh


jeudi 9 août 2018

P-au-P, 9 août 2018 [AlterPresse] --- La Police nationale d’Haïti (Pnh) a procédé, le vendredi 3 août 2018, à Port-au-Prince, au lancement officiel d’un projet visant à promouvoir l’équité de genre au sein de l’institution policière.

Ce projet intitulé « Renforcement des capacités de la Police nationale d’Haïti pour la mise en place d’un mécanisme de recrutement sensible au genre » est appuyé par la Mission des Nations-Unies pour l’appui à la justice en Haïti (Minujusth), Onu-Femmes et le Ministère à la condition féminine et aux droits des femmes (Mcfdf).

Cette initiative vise à inciter à une plus grande quantité de femmes à participer dans les processus de recrutement de la Pnh.

Ce renforcement reflète la vision d’une police plus inclusive et plus représentative de la société, affirme la représentante de l’Onu-femmes, Dédé Ekoue, lors du lancement auquel a assisté l’agence en ligne AlterPresse.

La question de genre constitue un défi à relever au sein de l’institution, souligne le général de brigade de la Minujusth, Georges-Pierre Monchotte.

La Police nationale d’Haïti qui projette d’atteindre, dès 2021, au moins 12% de femmes comme effectif, compte actuellement environ 9% de femmes.

La lutte en faveur de l’égalité et de la dignité humaine reste une constante dans l’histoire du pays. Toutefois, beaucoup d’efforts ont été consentis depuis le 20e siècle dans la lutte pour l’émancipation de la gente féminine, rappelle la ministre démissionnaire à la condition féminine et aux droits des femmes, Eunide Innocent.

La protection des droits des femme est essentielle pour garantir la contribution des femmes au développement de la paix et de la sécurité, affirme le directeur de la Pnh, Michel-Ange Gédéon.

La commissaire divisionnaire, Marie Louise Gauthier, membre du comité de pilotage du projet, annonce la réalisation de campagnes de sensibilisation dans les médias, écoles et organisations au cours du premier trimestre.

Ce programme, selon la Minujusth, tient à soutenir les efforts de l’institution policière haïtienne dans la mise en œuvre du plan de développement 2017-2021, à travers le renforcement et la modernisation de son système de recrutement en matière d’intégration du genre.

Ce programme qui s’étendra sur une période de six mois touchera un total de 400 bénéficiaires-femmes, en particulier, celles des communautés vulnérables, en leur offrant l’opportunité d’intégrer les effectifs de la Pnh.

Ce projet est financé par la Minujusth à hauteur de 198 mille 472.16 dollars américains, soit 13, 694, 568 gourdes, à travers son programme de réduction de la violence communautaire (Rvc). [fb emb gp apr 09/08/2018 16 :20]