Dépêches

Michaëlle Jean espère que les acteurs haïtiens sauront trouver une solution à la crise, dixit Emmanuel Adjovi


mercredi 11 juillet 2018

P-au-P., 10 juil. 2018 [AlterPresse] --- Le nouveau directeur du Bureau régional pour la Caraïbe et l’Amérique latine (Brecal), de l’Organisation internationale de la francophonie (Oif), le Béninois Emmanuel Adjovi, a fait part du voeu de la secrétaire générale de l’organisation, Michaëlle Jean, qu’une solution soit trouvée à la crise haïtienne.

Adjovi, qui rendait visite à AlterPresse et AlterRadio, a souligné l’attachement de Michaëlle Jean à son pays d’origine, Haiti, y compris son ultime espoir pour le terroir face aux troubles qui secouent le pays.

« Pendant la crise actuelle, elle a suivi les évènements de bout en bout. Elle s’informe régulièrement de ce qui se passe. Et elle s’interroge sur ce qu’elle peut faire pour aider à faire avancer les choses », indique-t-il.

La secrétaire générale espère vivement que les différents acteurs trouveront la solution susceptible de conduire le pays à une voie de développement et de la cohésion sociale, rapporte le directeur du Brecal, Emmanuel Adjovi.

« La relation entre la secrétaire générale, Michaëlle Jean, et Haiti, est une relation quasi-charnelle, profonde, intense et émotionnelle. Elle a une attention particulière pour ce pays », explique le représentant de l’Organisation internationale de la francophonie (Oif) en Haiti.

Le Béninois Emmanuel Adjovi a remis ses lettres de créance au titulaire du Ministère des affaires étrangères et des cultes, Antonio Rodrigue, le vendredi 22 juin 2018.

Jusqu’à sa nomination, Adjovi faisait office de juriste et cadre de l’Oif depuis près de 15 ans.

Il remplace, au poste de directeur du Brecal, le Suisse David Bongard, dont le mandat est arrivé à terme. [dj jf gp 10/07/2018 17:00]