A travers Haiti

Haïti-Politique : Premier forum départemental des États généraux sectoriels de la nation à Port-de-Paix


lundi 25 juin 2018

P-au-P, 25 juin 2018 [AlterPresse] --- Le Comité de pilotage des États généraux sectoriels de la nation a organisé, le week-end écoulé, son premier forum départemental, à Port-de-Paix (Nord-Ouest).

Les rencontres préparatoires des États généraux sectoriels prendront fin le 29 septembre 2018 pour faire place aux ateliers thématiques à partir du mois d’octobre 2018, indique à AlterPresse Rosanne Auguste, membre du Comité de pilotage.

Ces ateliers se feront sur une période de deux à trois jours de réflexion autour de thématiques spécifiques.

« On va poursuivre les rencontres préparatoires dans la zone métropolitaine pour informer les secteurs et leur fournir des outils méthodologiques afin qu’ils (les secteurs) puissent participer comme il se doit au dialogue. », annonce-t-elle.

Mis en place par le pouvoir, le 28 mars 2018, le Comité de pilotage des États généraux sectoriels de la nation souhaite une prolongation du délai de six mois, qui lui était imparti, pour produire un « Pacte pour la stabilité et le progrès économique et social », fait savoir Rosanne Auguste.

Le premier forum départemental a réuni, le vendredi 22 juin 2018, des délégations en provenance de 11 communes du département du Nord-Ouest.

Une rencontre a également eu lieu, le samedi 23 juin 2018, à Jean Rabel.

Elle a permis la mise en place de la première coordination inter-sections communales et le lancement du processus d’établissement d’autres coordinations inter-sections communales.

Une délégation composée de deux membres du comité de pilotage (Lavaud Frederic et Marie Carmelle Mintor) ainsi que deux cadres du secrétariat exécutif (Ireck Jeune et Kendy Saintilus) est déjà sur place à Fort Liberté pour planifier l’organisation d’un forum préparatoire, le 30 juin 2018, dans le département du Nord-Est.

Des démissions en cascade de plusieurs membres, comme Monseigneur Louis Kébreau et le conseiller spécial Jacques Edouard Alexis, entre autres, ont été enregistrées au sein du Comité de pilotage des États généraux sectoriels.

D’autre part, des informations font état de division entre les membres du secrétariat technique en ce qui concerne certaines questions relatives au dialogue entre tous les secteurs de la société.

Plusieurs secteurs de la vie nationale continuent d’exprimer leur scepticisme face à cette initiative jugée controversée. [dj emb gp apr 25/06/2018 13:50]