Développement durable

Agriculture : Conférence nationale de deux jours autour du développement de la production du cacao en Haïti


jeudi 21 juin 2018

P-au-P, 21 juin 2018 [AlterPresse] --- Une conférence nationale se déroule, les jeudi 21 et vendredi 22 juin 2018, à Port-au-Prince, autour du développement de la production du cacao en Haïti.

Cette activité participe au renforcement de l’écosystème entrepreneurial du secteur, souligne le titulaire du Ministère de l’agriculture, des ressources naturelles et du développement rural (Marndr), Joubert C. Angrand, lors de la première journée de cette activité, à laquelle a assisté l’agence en ligne AlterPresse.

Le Marndr serait en train de développer une stratégie pour développer les cultures du cacao et du café, tout en les renouvelant à 60%.

Pour y parvenir, il faut accompagner et donner des appuis financiers et techniques aux petits producteurs, affirme Angrand, appelant toutes les actrices et tous les acteurs à travailler ensemble, afin de sortir le pays de l’assistanat.

Un plan stratégique commun est attendu de cette conférence, pour savoir quoi faire afin de développer la filière cacaco, précise le responsable de programmes agricoles de l’organisation Catholic relief services (Crs), Stéphan Jean-Pierre.

« Nous sommes convaincus qu’il faut travailler ensemble » pour changer les dynamiques de résilience et assurer la prospérité d’Haïti à l’avenir, lit-on dans une note du représentant résident en Haïti de l’organisation Crs, Christopher Bessey.

« Ensemble avec les communautés, le gouvernement, le secteur privé, les organisations de bases, nous sommes capables de revitaliser la chaîne de valeur cacao avec plus de productions, de produits de qualité et plus de valeur ajoutée tout au long de la chaîne », poursuit l’organisation Crs.

Les catastrophes naturelles sont considérées comme l’un des grands problèmes de la production agricole en Haïti.

A l’appui de cette argumentation, les dégâts causés, dans l’agriculture en Haïti, par le passage du cyclone Matthew qui a ravagé la côte Sud du pays, les lundi 3 et mardi 4 octobre 2016.

Le cacao représenterait une filière importante, capable de mettre le pays, à une plus grande échelle, dans le marché de l’exportation.

La quantité de tonnes de cacao, exportée par année, diminuerait considérablement.

Le ministère de l’agriculture souhaiterait voir passer la production de 25,000.00 à 150,000.00 tonnes de café et de cacao pour la prochaine année, selon les informations issues de la première journée de la conférence nationale sur la filière cacao, dont l’un des objectifs consiste à faire ressortir les enjeux de la production du cacao en Haïti. [fb emb rc apr 21/06/2018 14:45]