Espace Femmes

Haïti : L’infirmière militante Carla Mauricette succombe à un Avc en Argentine


jeudi 14 juin 2018

P-au-P, 14 juin 2018 [AlterPresse] --- L’infirmière militante haïtienne Carla Mauricette a été retrouvée morte, dans la matinée du mercredi 13 juin 2018, suite à un Accident vasculo-cérébral (Avc), en Argentine, apprend l’agence en ligne AlterPresse auprès de ses proches.

En visite auprès de ses enfants en Argentine, depuis environ une dizaine de jours, Carla Mauricette s’est éteinte en terre étrangère, confirment ses proches en début d’après-midi du jeudi 14 juin 2018.

« Carla Mauricette était une femme dévouée à la cause des femmes, surtout dans le domaine de la santé. C’était une femme, qui militait pour les droits des gens et qui s’investissait dans le changement du pays », a fait savoir l’ingénieur-agronome Allen Henry, cousin de la regrettée, joint au téléphone par AlterPresse.

L’ancienne dirigeante du Comité d’appui à la santé des femmes (Casf) est morte, un an cinq mois après la mort de son mari, l’ingénieur Vladimir Gousse, qui, lui également, fut victime d’un Accident vasculo-cérébral, le 4 janvier 2017.

Carla Mauricette contribua fortement à de multiples actions en faveur de la santé des femmes, notamment dans des actions de sensibilisation auprès de jeunes filles et de jeunes garçons dans des écoles à Port-au-Prince.

Elle assuma fièrement ses convictions de militante, partout où elle devait se prononcer sur différents aspects, liés aux droits des femmes à des soins pertinents.

Le système de santé en Haïti vient de perdre une infirmière, engagée dans la cause de la santé des femmes.

Ces dernières années, les Accidents vasculo-cérébraux sèment beaucoup de deuil dans les familles haïtiennes. [rsc rc apr 14/06/2018 18:00]