Dépêches

Haïti livre deux Haïtiens aux États-Unis


mardi 12 juin 2018

P-au-P., 12 juin 2018 [AlterPresse] --- La justice haïtienne a autorisé l’arrestation et l’extradition, vers les Etats-Unis d’Amérique, le vendredi 8 juin 2018, de deux Haïtiens, inculpés pour blanchiment d’argent et trafic de produits illicites.

Emmanuel Bastien et Gérard Roger Junior Placide ont été appréhendés par des agents de la Drug enforcement administration (Dea), respectivement les vendredi 1er et lundi 4 juin 2018, rapporte le quotidien Le Nouvelliste.

Ayant fait l’objet de mandats internationaux, d’après un document soumis à l’Etat haïtien, Bastien et Placide tentaient d’échapper aux sanctions, prévues par la justice américaine, avant d’être capturés en Haïti et transférés aux USA.

Le Ministère de la justice et de la sécurité publique a autorisé cette opération, dans le cadre du partenariat entre les deux pays, dans la lutte contre le trafic de produits illicites et le blanchiment d’argent.

Au début de l’année 2017, la Dea avait procédé à l’arrestation de Guy Philippe, avant même qu’il prête serment comme sénateur élu de la Grande-Anse (une partie du Sud-Ouest d’Haïti).

Condamné à 9 ans de prison, Guy Philippe a été, selon le tribunal de l’Etat de Floride, impliqué dans le blanchiment d’argent et le trafic de drogue. Une décision, qui a fait couler beaucoup de salives dans divers secteurs de la vie nationale.

Les sénateurs haïtiens, à travers une résolution votée en mars 2017, avaient exprimé leur désaccord par rapport à cette opération, qui trouve sa légitimité dans la loi du 17 octobre 1997.

Les pères conscrits, dans cette même résolution, avaient qualifié cette arrestation de crime de haute trahison, tout en exigeant, de la part du Ministre de la justice d’alors, Me Camille Edouard Junior, et du directeur général de la Police nationale d’Haïti (Pnh), Michel Ange Gédéon, des excuses publiques. [jf gp apr 12/06/2018 13:00]