A travers Haiti

Haïti-Décès : Funérailles, le 9 juin 2018, du maire assesseur de Port-de Paix, Tony Vernio


mardi 29 mai 2018

P-au-P, 28 mai 2018 [AlterPresse] --- Les funérailles du maire assesseur de Port-de-Paix (département du Nord-Ouest), Tony Vernio seront, probablement, chantées, le samedi 9 juin 2018, informe à AlterPresse, le directeur du Ministère de l’intérieur et des collectivités territoriales (Mict), Fednel Monchéry.

Le maire adjoint est décédé dans un accident de la circulation, survenu le mardi 22 mai 2018, au morne ’’Commissariat’’, au niveau de la rue du Quai, à Port-de-Paix (département du Nord-Ouest).

Pasteur et directeur d’école, Vernio a également travaillé comme correspondant de Radio Haïti inter, de 1986 à 2000, puis (après la fermeture de Radio Haïti) à Tropic FM jusqu’à l’année 2016, avant sa participation aux élections municipales.

Le décès du maire assesseur du Conseil municipal de Port-de-Paix (Nord-Ouest), Tony Vernio, constitue une grande perte pour sa commune et le pays, a estimé le Ministère de l’intérieur et des collectivités territoriales (Mict), dans une note de presse transmise à l’agence en ligne AlterPresse.

Dans un tweet, le président Jovenel Moise disait apprendre, avec beaucoup de peine, la nouvelle du décès du maire assesseur de Port-de-Paix et présentait ses sincères condoléances à la famille de Vernio et au cartel municipal de la commune.

Le parti politique Fusion des sociaux-démocrates haïtiens (Fusion), dont était issu le cartel municipal élu de Port-de-Paix, déclare regretter le départ prématuré du maire assesseur du Conseil municipal de Port-de-Paix, Tony Vernio, dans une note de presse transmise à l’agence en ligne AlterPresse.

Le maire assesseur de Port-de-Paix, élu sous la bannière de la Fusion, lors des élections municipales de 2015, était un « compatriote dynamique », « notre camarade et ami » ainsi qu’un véritable pilier du cartel municipal de la ville de Port-de-Paix, soulignait le parti.

Ce journaliste, apprécié de toutes et de tous, « avait choisi de s’engager en politique, pour se mettre au service de sa commune et de ses mandantes et mandants », ajoutait la Fusion.

« Tony nous a quitté trop tôt, mais ses idées lui survivront. Son engagement et son dévouement continueront d’être, pour nous, ses camarades de la Fusion et aussi pour toute la communauté de Port-de-Paix, une source d’inspiration », déplorait-t-elle.

« Que cette douloureuse épreuve, qui nous fait tant pleurer notre camarade, soit aussi pour nous une occasion de célébrer sa vie, son action et de nous engager à reprendre le flambeau pour continuer dignement son combat », ajoutait la Fusion. [emb vs apr 28/05/2018 13:10]