Dépêches

Haïti-Politique : Sit-in contre l’augmentation des prix du carburant devant les locaux du Mef


jeudi 17 mai 2018

P-au-P, 17 mai 2018 [AlterPresse] --- L’organisation socio-politique Fòs Delmas a tenu un sit-in, ce jeudi 17 mai 2018, devant les locaux du Ministère de l’économie et des finances (Mef) pour dénoncer une éventuelle hausse des prix des produits pétroliers, observe l’agence en ligne AlterPresse.

« L’augmentation des prix du carburant est toujours défavorable aux masses défavorisées. Nous sommes là pour envoyer un signal clair au gouvernement », déclare le responsable de communication de Fòs Delmas, Jeanty Manis, lors du sit-in.

Il annonce la poursuite de la mobilisation pour exiger également la restitution des fonds PetroCaribe dilapidés.

D’anciens hauts fonctionnaires dont d’anciens présidents et ministres ainsi que des proches du pouvoir actuel sont épinglés dans les rapports des commissions d’enquête présidées par les sénateurs Youri Latortue et Évalière Beauplan, respectivement, dans le cadre de ce dossier de dilapidation des fonds PetroCaribe.

« Le pouvoir en place et ses coéquipiers dont des parlementaires mal élus maintiennent la population dans la crasse », lâche un manifestant en colère.

« Fòs Delmas dit non à cet Etat exploiteur qui ment sans cesse. Nous ne négocierons pas, cet Etat exploiteur doit partir », sont parmi les messages véhiculés sur les pancartes des manifestants.

Cette augmentation des prix du carburant se fait dans le but d’enrichir les autorités, et non de donner des services à la population, a estimé Magalie Lacroix, coordonnatrice de Fòs Delmas, dans une interview accordée à l’agence en ligne AlterPresse le 16 mai.

Au lieu d’augmenter les prix du carburant, le gouvernement ferait mieux de chercher à récupérer les milliards de dollars du programme PetroCaribe, dilapidés par des anciens hauts fonctionnaires de l’Etat, suggère-t-elle.

Elle appelle l’Etat à interpeller toutes les personnes impliquées dans la dilapidation de ces fonds.

L’ajustement des prix des produits pétroliers, prévu par le gouvernement pour le mois prochain serait inévitable, a déclaré le titulaire du Ministère de la culture et de la communication (Mcc), Guyler C. Delva, lors d’une conférence de presse le lundi 14 mai 2018.

À l’occasion de la fête du drapeau, le 18 mai 2018, une mobilisation dans les rues de Port-au-Prince est annoncée par des syndicats de chauffeurs, d’ouvriers ainsi que des organisations populaires et étudiantes. [fb wl emb gp apr 17/05/2018 10 :30]