Dépêches

Le Syfamoh souhaite des dispositions pour éradiquer l’insécurité en Haïti


lundi 16 avril 2018

P-au-P, 16 avril 2018 [AlterPresse] --- Le Syndicat des familles monoparentales haïtiennes (Syfamoh) appelle la Police nationale d’Haïti (Pnh) à prendre des mesures nécessaires pour éradiquer le climat d’insécurité qui perdure dans le pays.

Cette insécurité ne fait qu’accroître le nombre de familles monoparentales, voire d’orphelins dans le pays, déplore-t-il, dans une lettre ouverte en date du 11 avril 2018.

Le syndicat exhorte la Pnh à accomplir véritablement sa mission qui consiste à « protéger et servir », de façon à ce que toutes les familles puissent vivre en toute quiétude.

Le Syfamoh se dit consterné face à la disparition depuis le 14 mars 2018 du photo-journaliste Vladjimir Legagneur lors d’un reportage à Grand Ravin, un quartier de Martissant (sud de la capitale).

La passivité des autorités a été dénoncée dans ce dossier lors d’une marche silencieuse organisée, le mercredi 28 mars 2018.

On assiste, depuis quelques semaines, à une recrudescence des actes de banditisme dans le pays.

Une sœur du titulaire du Ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle (Menfp), Saint-Jeanne Cadet, a été assassinée, par deux individus, circulant à moto, dans la soirée du lundi 9 avril 2018, à Saint Louis du Nord (département du Nord-Ouest).[Rsc vs apr 16/04/2018 11 :00]