Développement durable

Haïti-Santé : Lancement officiel de la campagne de vaccination contre la diphtérie dans le département de l’Ouest


mardi 10 avril 2018

P-au-P, 09 avril 2018 [AlterPresse] --- Le Ministère de la santé publique et de la population (Mspp) a procédé, ce lundi 9 avril 2018, à Port-au-Prince, au lancement officiel de la campagne de vaccination contre la diphtérie, dans le département de l’Ouest.

Cette campagne, qui vise à contrôler et même éradiquer la diphtérie, devrait toucher environ 35 mille enfants dans le département de l’Ouest, indique le titulaire de la Direction sanitaire de l’Ouest (Dso), Dr Martial Bénêche, dans une conférence de presse, à laquelle a assisté l’agence en ligne AlterPresse.

« Nous allons rendre accessible le vaccin dans tous les coins et recoins du département (de l’Ouest) », déclare Bénêche.

Petit-Goâve, Carrefour, Pétionville, Léogâne, Port-au-Prince, Cornillon, Croix-des-Bouquets sont les communes, où seront administrés des vaccins contre la diphtérie aux enfants, durant cette campagne institutionnelle.

La vaccination contre la diphtérie, dans le département de l’Ouest, prendra en compte les enfants de 1 à 14 ans, car les moins de 15 ans sont les plus vulnérables.

Toutefois, les enfants de deux mois peuvent se faire vacciner pour se prémunir de la maladie, précise Bénêche.

Un enfant, ayant reçu trois doses de vaccin, n’a pas besoin de se faire vacciner, lors de cette campagne.

Une personne, âgée de plus 18 ans, peut se faire vacciner, s’il est avéré qu’elle présente des signes semblables à une attaque de diphtérie, précise le directeur sanitaire de l’Ouest.

6,300 vaccinatrices et vaccinateurs sont mobilisés pour mener à bien cette campagne, estimée à hauteur de 163 millions de gourdes (US $ 1.00 = 67.00 gourdes ; 1 euro = 86.00 gourdes ; 1 peso dominicain = 1.60 gourde aujourd’hui), non compris les frais pour les agentes et agents de vaccination.

La lutte contre la diphtérie a déjà commencé dans huit départements du pays, où la maladie a été confirmée ou soupçonnée, souligne le docteur Lauré Adrien.

La diphtérie ne cesse point d’augmenter, depuis la fin de l’année 2014, sur le territoire national en Haïti, indique le Mspp.

Une personne atteinte de la diphtérie soufre d’infection des voies respiratoires (mal de gorge, perte de voix), du gonflement du cou et de la fièvre.

Des toux excessives et de fausses membranes dans la bouche (langue blanche et grisâtre) sont parmi les autres symptômes de cette maladie contagieuse.

L’infection peut conduire à la paralysie du système nerveux central ou bien du diaphragme et de la gorge, entraînant la mort par asphyxie.

Depuis le début de l’année 2018, 14 cas de diphtérie ont été confirmés et 48 autres ont été jugés probables par l’Organisation panaméricaine de la santé (Ops).

La campagne est lancée par le Mspp, de concert avec l’Organisation panaméricaine de la santé/Organisation mondiale de la santé (Ops-Oms), le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) et la Croix rouge haïtienne. [fb emb rc apr 09/04/2018 15 :45]