Espace Femmes

Haïti-Genre : Un atelier à Jérémie autour des violences sexuelles


lundi 9 avril 2018

Jérémie (Haïti), 09 avril 2018 [AlterPresse] --- Un atelier, bouclé le samedi 7 avril 2018, à Jérémie, commune du département de la Grande Anse (Sud-Ouest), a permis de réfléchir, avec les secteurs clés de la ville, sur la lutte contre la violence sexuelle, basée sur le genre.

« La lutte contre la violence sexuelle et sexiste ne concerne pas uniquement la police ou le système judiciaire, mais chaque actrice / chaque acteur de la société à tous les niveaux », souligne une note d’information de la Mission des Nations unies pour l’appui à la justice en Haïti (Minujusth), transmise à l’agence en ligne AlterPresse.

Débuté le vendredi 6 avril 2018, l’atelier de réflexion a réuni une vingtaine de participantes et participants, en position d’autorité et travaillant dans le secteur à Jérémie.

Y étaient présents, notamment, des officiers supérieurs de la Pnh, juges, procureurs, autorités locales, professionnelles et professionnels du milieu médical, médias locaux, associations de protection de femmes, des Organisations non gouvernementales (Ong) et des représentants religieux.

L’accent a été mis sur les meilleures pratiques, en matière de prévention, et les mesures prises et à prendre en relation avec les cas de violence sexuelle et sexiste, à travers une compréhension commune des défis et des solutions possibles à cette problématique.

Les participantes et participants ont aussi discuté de l’approche socioculturelle, des aspects juridiques, des conséquences pour les victimes et la société en général et de l’importance, pour chaque unité dans la chaîne judiciaire, de prendre soin des victimes de violence sexuelle et sexiste, entre autres.

L’organisation de cet atelier, les vendredi 6 et samedi 7 avril 2018, à Jérémie, entre dans le cadre des activités, inscrites dans le plan 2018 de l’unité Violences sexuelles basées sur le genre (Vsbg) de la Minujusth.

Ce plan est axé sur l’appui de la haute direction aux niveaux intermédiaire et supérieur de la chaîne judiciaire, les services Vsbg et les stratégies de police communautaire, pour développer, notamment, de meilleurs rapports entre la communauté et la Police nationale d’Haïti (Pnh).

Entrant, également, dans le cadre d’une série, financée par un fonds fiduciaire norvégien, cet atelier fait suite à celui organisé à Jacmel (Sud-Est), les 22 et 23 février 2018.

Il sera également suivi de sept autres ateliers dans différentes zones du pays.

L’activité a été organisée par l’Unité spécialisée de la composante police de la Minujusth, dans la lutte contre la violence sexuelle basée sur le genre, de concert avec l’Unité de lutte contre les crimes sexuels (Ulcs) de la Direction centrale de la police judiciaire (Dcpj) et l’école de la Magistrature haïtienne, dans le cadre de son mandat d’appui à la Pnh. [emb rc apr 09/04/2018 11:35]