Documents

Haïti-Presse : L’Amih préoccupée par la trop longue absence du journaliste/photographe Vladjimir Legagneur


lundi 26 mars 2018

Note de presse de l’’Association des Médias indépendants d’Haïti

Document transmis à AlterPresse

L’Association des médias independants d’Haïti (AMIH) est extrêmement préoccupée par l’absence d’informations sur le cas du journaliste/photographe Vladjimir Legagneur porté disparu, selon sa famille, depuis le 14 mars 2018.

L’AMIH est d’autant plus inquiète qu’elle ne sent pas la grande mobilisation du côté des autorités placées pour faire la lumière sur le cas du journaliste qui serait parti en reportage dans le quartier meurtri de Grand Ravine, alors que son épouse a déposé depuis, une plainte à la Direction Centrale de la police judiciaire.

La liberté dont jouissent aujourd’hui la presse et les journalistes en genéral dans l’exercice de leur profession, n’est pas un cadeau, mais le résultat du travail acharné de leurs aînés dont certains l’ont payée de leur sang.

En cette période économiquement alarmante pour la population et pour la presse en particulier, un éventuel retour à des pratiques rétrogrades pourrait être catastrophiqueh.

L’association des Médias indépendants d’Haïti invite les journalistes à rester soudés et solidaires dans cette nouvelle épreuve.

Mais l’AMIH croit que c’est aux autorités gouvernementales et policières qu’il revient de dire ce qui s’est exactement passé dans le cas de Vladjimir Legagneur et de le ramener à la maison où sa famille l’attend.

Georges Venel Remarais
Président