Dépêches

Haïti-Économie : Le secteur privé étonné par la mesure officielle de libeller les transactions en gourde


lundi 5 mars 2018

P-au-P, 05 mars 2018 [AlterPresse] --- Le Forum économique du secteur privé se dit étonné d’apprendre la publication d’un l’arrêté portant obligation de libeller des transactions commerciales sur le territoire dans la monnaie nationale, la gourde.

Il réclame, des instances responsables, la publication d’un communiqué officiel, confirmant que cet arrêté fera l’objet de circulaires d’application venant spécifier les modalités de sa mise en œuvre, comme annoncé, dit-il, par les autorités nationales lors d’une conférence de presse le 2 mars 2018.

Le communiqué doit également préciser que l’arrêté n’entrera pas en application sans la publication de ces circulaires, avance-t-il, dans une lettre en date du 2 mars 2018, adressée au Ministère de l’économie et des finances (Mef), et dont a pris connaissance l’agence en ligne AlterPresse.

Il souhaite également que le contenu de ces circulaires prenne en compte des spécificités propres à chaque secteur et branche d’activité.

La correspondance exhorte le Mef à entreprendre des consultations avec les associations membres du Forum économique du secteur privé.

Il s’agit de l’Association professionnelle des banques (Apb), la Chambre de commerce et d’industrie d’Haïti (Ccih), l’Association des industries d’Haïti (Adih), l’Association touristique d’Haïti (Ath), l’Association des assureurs d’Haïti (Aah), l’Association maritime d’Haïti (Amarh), la Chambre de franco-haïtienne de commerce et d’industrie (Cfhci) et la Chambre de commerce américaine en Haïti (Amcham).

L’arrêté, portant obligation de libeller des transactions commerciales en gourdes, a été adopté en conseil des ministres le 28 février 2018, et publié, le jeudi 1er mars 2018, dans le journal officiel « Le Moniteur ».

Composé d’un spécialiste de la Banque de la république d’Haïti (Brh), d’un cadre du Mef, d’un cadre du Ministère du commerce et de l’industrie (Mci), et coordonné par un cadre du bureau du premier ministre, un comité est chargé d’assurer le suivi de l’application des dispositions de l’arrêté.

Ce comité adressera, entre autres, un rapport périodique au chef du gouvernement, Jack Guy Lafontant, sur l’impact de la mesure et fera toutes recommandations jugées nécessaires.

Des voix ne cessent point de s’élever contre les pratiques de certaines entreprises et institutions, qui exigent le dollar américain comme monnaie de transaction au détriment de la gourde nationale. [la emb gp apr 05/03/2018 11 :55]