Dépêches

Économie : L’administration Moïse/Lafontant exige de faire, en monnaie nationale, la gourde, toutes transactions commerciales en Haïti


vendredi 2 mars 2018

P-au-P, 02 mars 2018 [AlterPresse] --- Toutes les transactions commerciales sur le territoire national doivent se faire désormais en monnaie nationale, la gourde, selon un arrêté présidentiel, en date du 1er mars 2018, dont a pris connaissance l’agence en ligne AlterPresse.

Cet arrêté, publié dans le journal officiel « Le Moniteur » de la république d’Haïti, fait suite à une décision, prise en Conseil des ministres, le mercredi 28 février 2018..

« La gourde est la seule monnaie, qui a cours dans le pays. Toutes les transactions commerciales, sur le territoire national, sont exigibles dans la monnaie nationale », souligne l’arrêté présidentiel, du 1er mars 2018, qui comporte 10 articles.

« Tous les contrats à titre onéreux, conclus par l’État Haïtien avec des tiers, sont libellés et payés en gourdes, conformément aux lois de finances », stipule l’article 3.

Il est interdit également de réclamer à quiconque le paiement, en devises étrangères ou son équivalent en gourdes, pour des transactions, dont le règlement est effectué sur le territoire national.

Le gouvernement invite toutes les citoyennes et tous les citoyens à dénoncer et à porter plainte contre tout individu ou entreprise, qui réclameraient le paiement en devises étrangères ou son équivalent en gourdes, suite à des transactions commerciales ou achat de biens ou services.

Toute contrevenate / tout contrevenant aux dispositions du présent arrêté présidentiel du 1er mars 2018 seront poursuivis, conformément aux lois de la république, met en garde le gouvernement de Jack Guy Lafontant.

Les Ministères du commerce et de l’industrie (Mci), de l’intérieur et des collectivités territoriales (Mict), de la justice et de la sécurité publique (Mjsp), de la culture et de la communication (Mcc) et la Banque de la république d’Haïti (Brh) sont chargés de veiller à la stricte application du présent arrêté présidentiel.

L’arrêté présidentiel du 1er mars 2018 évoque un ensemble de dispositions, mises en place en rapport notamment au contrôle des prix pratiqués sur le territoire national en Haïti.

Des particulières et particuliers ne cessent point de s’élever contre les pratiques de certaines entreprises et institutions, qui exigent le dollar américain comme monnaie de transaction au détriment de la gourde nationale.

En principe, l’arrêté présidentiel du 1er mars 2018, sur l’utilisation exclusive de la monnaie nationale, la gourde, dans toutes transactions commerciales en Haïti, ne devrait pas avoir d’effets sur la détention de comptes en dollars américains dans les banques commerciales.[bd emb rc apr 02/03/2018 11:30]