Dépêches

Haïti-Justice : L’Observatoire haïtien de droits humains encourage les victimes de l’incendie du Marché en Fer à porter plainte contre l’État haïtien


vendredi 16 février 2018

P-au-P, 16 févr. 2017 [AlterPresse] --- L’Observatoire haïtien de droits humains (Ohdh) invite les victimes à porter plainte contre l’État haïtien, après l’incendie, qui a ravagé une bonne partie du Marché en Fer, dans la nuit du lundi 12 au mardi 13 février 2018.

L’Ohdh pointe du doigt, dans cet incendie, l’irresponsabilité de l’État, qui n’a pas pris aucune mesure visant à empêcher la répétition de tels actes, dans une note de presse dont a pris connaissance l’agence en ligne AlterPresse.

Les autorités étatiques n’ont pris aucune décision pour protéger les vies et les biens hors du Champ de Mars (principale place publique de Port-au-Prince) alors que 7 mille agents policiers ont été déployés pendant les 3 jours gras du carnaval, les dimanche 11, lundi 12 et mardi 13 février 2018.

L’Ohdh les invite à tout mettre en œuvre, pour venir rapidement en aide aux victimes.

Il les exhorte également à diligenter une enquête indépendante, en vue de faire la lumière sur cet incendie, qui plonge les marchandes et marchands « dans l’affliction la plus totale ».

L’Ohdh dénonce la défaillance du système sécuritaire dans les marchés publics et l’inefficacité des services de pompiers dans le pays.

La justice et la Police nationale d’Haïti (Pnh) sont incapables de mettre la main au collet des responsables d’incendies à répétition, qui sont souvent d’origine politico-criminelle, constate-t-il.

Le président Jovenel Moïse a annoncé la création d’une commission interministérielle, appelée à assurer une prise en charge des victimes de l’incendie du marché.

Le montant des travaux de reconstruction, par la fondation Digicel, du marché en fer, affecté dans le tremblement de terre du mardi 12 janvier 2010, a été estimé à 18 millions de dollars américains (Ndlr : US $ 1.00 = 66.00 gourdes ; 1 euro = 86.00 gourdes ; 1 peso dominicain = 1.60 gourde aujourd’hui).

Le marché en fer a été construit, dans un premier temps, dans les années 1890, à l’initiative du président Florvil Hyppolite (17 octobre 1889 – 24 mars 1896). [la emb gp apr 16/02/2018 15:10]