Dépêches

Haïti-Droits humains : Oxfam impliquée dans une affaire d’exploitation sexuelle en Haïti, après le séisme


vendredi 9 février 2018

P-au-P, 09 févr. 2018 [AlterPresse] --- L’organisation non-gouvernementale (Ong) Oxfam aurait été impliquée dans un scandale d’exploitation sexuelle de prostituées, lors d’une mission en Haïti après le tremblement de terre du 12 janvier 2010, rapporte le journal britannique The Times.

A l’époque, des employés d’Oxfam auraient engagé des prostituées pour participer à des moments de débauche dans des logements et des hôtels payés avec l’argent de
l’Ong, indique-t-il.

Les prostituées prétendraient détenir des images d’une de ces soirées au cours desquelles elles portaient des T-shirts d’Oxfam.

Une enquête interne menée en 2011 par l’association caritative a mis à jour une culture d’impunité à l’endroit des employés.

L’organisation internationale aurait nié avoir tenté d’étouffer cette affaire de prostitution.

Quatre personnes auraient été renvoyées et deux autres auraient remis leur démission.

Plusieurs employés ont quitté l’organisation bien avant la fin de l’enquête entamée autour de ce dossier.

Le responsable d’alors d’Oxfam en Haïti, Roland van Hauwermeiron, avait remis sa démission sans pour autant subir de sanctions disciplinaires.

Le responsable qui a soutenu et coopéré à l’enquête sans réserve aurait même supposément reconnu avoir engagé des prostituées, d’après le journal.

Les allégations de recours à des prostituées mineures avaient été émises, mais elles « n’étaient pas prouvées », avait soutenu l’Ong.

Créée en Angleterre en 1942, Oxfam, confédération composée de vingt organisations indépendantes de même sensibilité, agit contre les injustices et la pauvreté dans plus de 90 pays. [la emb gp apr 09/02/2018 13 :20]