Dépêches

Haïti-Éducation : Mobilisation des enseignants du fondamental pour un meilleur traitement


mercredi 7 février 2018

P-au-P, 6 fév. 2018 [AlterPresse] --- Une manifestation enseignante a eu lieu, le mardi 6 février 2018, en vue d’exiger de meilleures conditions de travail dans les Écoles fondamentales d’application centres d’appui pédagogique (Efacap).

Démarrée au Champs-de-mars (centre-ville de la capitale), la marche a parcouru la rue Audain, en passant par Pont-Morin, la rue Rivière pour aboutir devant le local de l’Office de protection du citoyen (Opc) à Lalue.

Les protestataires réclament un ajustement de salaire des enseignants, secrétaires, directeurs et personnels des Efacap, dans les dix (10) départements du pays.

Ils promettent d’aller jusqu’au bout de leur lutte pour empêcher la dégringolade de l’institution.

Un dossier relatif à l’ensemble des revendications enseignantes sera déposé, ce mercredi 7 février 2018, au parlement, annonce Casimir Sadrack, coordonnateur national du Regroupement des enseignants du fondamental pour une éducation rénovée par des actions nouvelles et solidaires (Referans).

Une grève générale sera organisée après la période carnavalesque au cas où le Ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle (Menfp) ne réagirait pas, indique-t-il.

La marche de ce mardi 6 février visait aussi à dénoncer les injustices, les humiliations et les discriminations infligées aux personnels des Efacap de la part des dirigeants du Menfp.

Des mobilisations ont été organisées en novembre 2017, puis en janvier dernier, pour forcer le Menfp à satisfaire leurs revendications. [emb gp apr 06/02/2018 16 :25]