Rendez-vous Culture

Haïti-Culture : Dernière ligne droite vers le carnaval national 2018


mardi 6 février 2018

P-au-P, 5 février 2018 [AlterPresse] --- Plusieurs municipalités d’Haïti, notamment Jacmel (Sud-est), Gonaïves (Artibonite, Nord), les communes périphériques de Carrefour, Delmas, Pétionville et Croix-des-Bouquets ont organisé leurs festivités carnavalesques en prélude au carnaval national du dimanche 11 au mardi 13 février 2018, prévu à Port-au-Prince.

C’était la 26e édition du carnaval de Jacmel, où, selon des témoignages recueillis par AlterPresse sur place, il y a eu moins d’affluence par rapport aux éditions précédentes.

Cette situation aurait été causée par des rumeurs laissant entendre qu’il y aurait des tensions durant le carnaval de Jacmel, suite à l’exclusion du groupe de Sweet Micky, nom de scène de l’ancien président Michel Martelly, pour son comportement immoral et violent affiché dans l’espace public.

Une partie des fonds promis par le gouvernement aux autorités locales pour l’organisation du carnaval de Jacmel n’a pas été versée, a appris AlterPresse. Ce que déplorent des associations de la société civile de Jacmel.

Les groupes à pied et déguisés ont tout de même accepté de défiler à crédit dans le carnaval, selon des sources concordantes.

La détermination et la volonté de la population de Jacmel ont joué en faveur de l’organisation de ce carnaval "boudé par le gouvernement", estime Marie Ange Noel de l’organisation Fanm Deside, qui avait pris part au mouvement anti-Sweet Micky à Jacmel.

La Police national d’Haïti (Pnh) a assuré une présence remarquable durant les festivités à Jacmel.

Tout comme à Jacmel, Sweet Micky a été interdit de participer au carnaval de Gonaïves (département de l’Artibonite, Nord) tenu également le week-end écoulé, soit du 2 au 4 février.

Cette 2e édition aurait des retombées positives surtout sur le plan économique, espère le maire de la commune, Neil Latortue, indiquant que les hôtels étaient bondés.

Toutefois, quelques problèmes ont été enregistrés au niveau logistique.

Bilan positif également à de la journée de carnaval du 4 février à Carrefour, malgré la faiblesse des moyens. Le directeur général de la mairie a fait savoir que les objectifs fixés consistant, entre autres, à mettre en valeur les richesses culturelles de cette commune, ont été atteints.

Le responsable de communication du comité du carnaval de Delmas, Atkinson Bélizaire, dresse également un portrait positif de la 4e édition qui a réuni beaucoup de carnavaliers, causant d’importants embouteillages au niveau des quartiers du nord de la capitale.

Aucune perte en vie humaine n’a été signalée, en dépit de nombreux blessés, durant le week-end de festivités carnavalesques, qui a drainé la grande foule.

Une semaine avant le carnaval de Port-au-Prince, le comité responsable a déjà fait part de la liste des groupes musicaux qui participeront au défilé durant les trois jours. Sweet Micky a été retenu, alors que le groupe du chanteur Roody Roodboy, auteur d’un des refrains les plus populaires pour cette édition du carnaval ne figure pas sur la liste. [bd emb gp apr 05/02/2018 16 :55]

Source photo : Page FB Ministère du tourisme