Perspectives

Football féminin U-20 : Qualification historique d’Haïti pour la 9e édition de la coupe du monde (France, août 2018)


lundi 29 janvier 2018

Ndlr : Après le match de classement Haïti vs Canada, les joueuses U-20 du Mexique l’ont emporté 4 tirs au but à 2, ce dimanche 28 janvier 2018, contre leurs homologues des Etats-Unis d’Amérique, après un match nul 1-1, au terme de 120 minutes de jeu (90 minutes réglementaires et 2 temps de prolongation de 15 mn chacun). La défenseuse des Tricolores mexicaines Miriam Garcia a été désignée ballon d’or de la dernière phase éliminatoire (janvier 2018) U-20 de la Concacaf

Actualisé à 18:00

Par Ronald Colbert

P-au-P, 28 janv. 2018 [AlterPresse] --- Les joueuses U-20 d’Haïti se sont imposées 1-0, dimanche après-midi 28 janvier 2018, face à leurs homologues du Canada, dans le match de classement (comptant pour la 3e place) dans la zone de la Confédération de football (des pays) d’Amérique du Nord, d’Amérique centrale et des Caraïbes (Concacaf), a observé l’agence en ligne AlterPresse.

Cette victoire permet aux jeunes joueuses d’Haïti [1] de se qualifier pour la coupe du monde de la Fédération internationale des associations de football (Fifa), qui sera disputée avec 16 pays participants, dans 4 stades, en 32 rencontres, du dimanche 5 au vendredi 24 août 2018, en France [2]

Le goal des joueuses U-20 d’Haïti, unique but de la partie, a été marqué, en première période, à la 18e mn de jeu, sur un service (une parfaite passe millimétrée) de Nérilia Mondésir, par la No. 9 Sherly Jeudy, qui a pris de vitesse les défenseuses centrales canadiennes Maya Antoine No. 16 et Ariel Young No. 19, avant de battre, d’une superbe frappe, la gardienne adverse Rylee Foster No. 1. Cette dernière a empêché son équipe d’encaisser un deuxième but, en deuxième-mi-temps (vers la fin du match), en détournant en corner une superbe frappe d’une attaquante haïtienne. Deux minutes avant la pause, Rylee Foster s’était également illustrée sur une frappe d’environ 36 mètres de Melchie Daëlle Dumonay. Sans cette parade, les joueuses U-20 d’Haïti auraient pu doubler la mise en première période.

A la 89e mn de jeu, seulement 6 minutes après son entrée en jeu à la place de la défenseuse Ashley Cathro, la joueuse canadienne Jessica de Filipo a été expulsée d’un carton rouge direct, pour un tacle trop appuyé sur une défenseuse haïtienne. Evidemment, l’équipe féminine de football U-20 du Canada était déçue, au terme du coup de sifflet final de l’arbitre américaine Ekaterina Koroleva.

Retransmis en direct sur plusieurs chaînes de télévision en Haïti, le match de classement du dimanche 28 janvier 2018 s’est déroulé à Ato Boldon Stadium, à Couva / Trinidad & Tobago, pays hôte de la dernière phase 2018 de la compétition régionale U-20 féminine de la Concacaf.

Le public national espérait voir les jeunnes footballeuses d’Haïti, surnommées « les grenadières », obtenir, pour la première fois dans l’histoire de la république caribéenne, un billet qualificatif pour le championnat mondial. Les espoirs étaient fondés sur la prestation (1-1 au terme du temps réglementaire, 3-0 aux tirs au but pour les américaines U-20) des joueuses U-20 d’Haïti, en demi-finale, le vendredi 26 janvier 2018, face aux U-20 des Etats-Unis d’Amérique, qui ont failli baisser pavillon.

Les joueuses U-20 d’Haïti doivent regagner Port-au-Prince le mardi 30 janvier 2018.

Reste à savoir quelles dispositions seront prises (de fin janvier à début août 2018) pour une bonne et adéquate préparation, avec des matches amicaux, des joueuses de football U-20 d’Haïti, avant la phase finale de la coupe du monde en août 2018, en France.

Historiquement, également, c’est la première fois qu’une équipe féminine caribéenne, en l’occurrence Haïti, se qualifie pour la coupe du monde Fifa dans la catégorie des moins de 20 ans. La zone Concacaf est toujours dominée par les équipes féminines d’Amérique du Nord, principalement celle des Etats-Unis d’Amérique, qui n’avait jamais fait match nul, ni perdu un match (en plusieurs confrontations) en demi-finale régionale, qualificative pour la coupe du monde. Mais, les joueuses U-20 d’Haïti leur ont donné une belle résistance le vendredi 26 janvier 2018.

Après une première mi-temps, terminée sur un score nul 0-0, les Américaines sont parvenues à ouvrir le score à la 66e mn de jeu. Cependant, quoique évoluant en infériorité numérique (10 joueuses contre 11, après l’expulsion de Emelie Charles pour un deuxième carton jaune), les joueuses U-20 d’Haïti ont trouvé les ressources pour égaliser en toute fin de partie, dans le temps additionnel (90e mn +2). Le but égalisateur a été l’œuvre de Nérilia Mondésir [3].

En phase de poule, les joueuses U-20 d’Haïti se sont qualifiées pour les demi-finales après deux victoires consécutives sur le même score 3-2, respectivement les jeudi 18 janvier 2018 contre Trinidad & Tobago (pays organisateur de la dernière phase régionale Concacaf) et samedi 20 janvier 2018 contre Costa Rica.

Dans le dernier match de poule, le sélectionneur français d’Haïti, Marc Collat (également entraîneur de la sélection nationale senior masculine de football d’Haïti), avait fait tourner l’effectif, préférant aligner la plupart des joueuses réservistes contre Canada, qui l’avait emporté 4-0 (mi-temps 3-0) le lundi 22 janvier 2018.

C’est pour la troisième fois qu’une équipe d’Haïti se qualifie pour une phase finale de coupe du monde de football de la Fifa. Les deux autres fois étaient en football masculin : la douzième édition de la coupe du monde de football des moins de 17 ans, organisée par la Corée du Sud du 18 août au 9 septembre 2007 ; la dixième coupe du monde de fooball senior masculin, organisée par l’Allemagne de l’Ouest du 13 juin au 7 juillet 1974. [rc apr 28/01/2018 15:00]

[1Voici la composition d’Haïti face au Canada, le dimanche 28 janvier 2018 :

Gardienne : Kerly Théus No. 1 – Défenseuses : Rosianne Jean No. 13, Naphtalie Northé No. 3, Dougénie Joseph No. 5, Ruthny Mathurin No. 2 – Milieux : Danielle Etienne No. 15, Betina Petit-Frère No. 6 (remplacée à la 69e mn par Nélourde Nicolas No. 8), Sherlie Jeudy No. 9, Roseline Eloissaint No. 11 (remplacée à la 81e mn de jeu par Rachelle Caremus) – Attaquantes : Nérilia Mondésir No. 10 (capitaine), Melchie Daëlle Dumonay No. 18 – Entraîneur : Marc Collat.

[2La Coupe du monde féminine de football des moins de 20 ans 2018 est la neuvième édition d’une compétition, apparue en 2002 et qui a lieu tous les deux ans. Le 19 mars 2015, la Fifa a désigné la France pour accueillir la compétition.

[3Ndlr / Née le 17 janvier 1999 à Quartier-Morin (Nord d’Haïti). avec 1.72 m de hauteur, Nérilia Mondésir, surnommée Nérigol, évolue au poste d’attaquante, depuis janvier 2017, avec le club Montpellier HSC, en première division de football féminin en France. Montpellier, où elle avait fait un essai en juin 2016, quelques mois après un essai de deux semaines avec l’Olympique lyonnais, en avril 2016.