Zoom (photos)

Retour en images sur l’hommage à Danièle Magloire

Haïti : Vivre de manière la plus authentique le combat en faveur du respect des droits humains


mardi 23 janvier 2018

P-au-P., 23 janv. 2018 [AlterPresse] --- Une conviction « sincère » dans la lutte en faveur des droits humains : c’est ce que met en avant la sociologue et militante féministe Danièle Magloire, honorée, le week-end écoulé, par plusieurs institutions.

« C’est en le vivant (le combat en faveur des droits humains) de manière la plus authentique, qu’on peut donner à d’autres le goût de vouloir y contribuer », martèle-t-elle, lors de la cérémonie de remise d’une plaque « honneur et mérite », qui a eu lieu le 19 janvier à l’auditorium de la Fondation Connaissance et Liberté (Fokal).

La plaque a été remise à Danièle Magloire par l’historienne Suzy Castor, pour son « engagement citoyen dans l’édification d’une société haïtienne basée sur la justice, le respect des droits humains, l’équité et l’égalité des sexes ».

Organisée à l’initiative du Centre oecuménique des droits humains (Cedh), de la Fokal, la Plateforme des organisations haïtiennes de droits humains (Pohdh), du Réseau national de défense des droits humains (Rnddh) et de l’Unité de recherche et d’action médico-légale (Uramel), la cérémonie a eu lieu en présence de nombreuses personnalités.

Les intervenants ont souligné l’importance de la « dette » de la société envers la sociologue et militante de plusieurs causes, qui se consacre tant au combat contre l’Impunité, l’oubli qu’à la lutte féministe. [gp apr 23/01/2018 16 :00]

Les photos, offertes courtoisement, sont de Valérie Baeriswyl, photographe de FOKAL