Dépêches

Haïti-Justice : Mot d’ordre de grève illimitée des greffiers dans les cours et tribunaux


samedi 20 janvier 2018

P-au-P, 19 janv. 2018 [AlterPresse] --- Les greffiers annoncent une grève illimitée pour le lundi 22 janvier 2018, en vue d’exiger de meilleurs conditions de travail, indique à AlterPresse le président du syndicat des greffiers, Yves André Joseph.

Ce vendredi 19 janvier 2018, un document est transmis au Ministère de la justice et de la sécurité publique (Mjsp) en vue de le notifier le mot d’ordre de grève des greffiers, informe-t-il.

Un protocole d’accord entre les greffiers et le pouvoir exécutif n’a, jusqu’à présent, pas été signé après plusieurs pourparlers, regrette Joseph.

Suite à une rencontre entre le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (Cspj) et le président Jovenel Moise, au palais national, le mardi 16 janvier 2018, une entente a été trouvée pour travailler sur un contrat-plan afin de moderniser l’appareil judiciaire.

Ce contrat va permettre à l’appareil judiciaire d’avoir des moyens financiers, matériels et de formation pour mieux remplir sa fonction.

Une commission composée de deux conseillers de l’exécutif, Guichard Doré et Gerd Pasquet, du commissaire du gouvernement Clamé Ocnam Daméus et des représentants du pouvoir judiciaire a été formée en ce sens.

Cette commission dispose de deux mois et demi pour soumettre un rapport.

Pour leur part, les greffiers réclament de meilleures conditions de travail, le paiement des arriérés de salaire de 2012, ainsi qu’un ajustement salarial, des cartes de débit, bons d’achat et des cartes d’assurance, entre autres.

Ils dénoncent les actes d’intimidation et les menaces de transfert dont ils font souvent l’objet.

Les greffiers, huissiers et commis du parquet ont reçu leurs chèques de décembre, le 16 janvier 2018, se plaint Joseph.

De plus, ces chèques sont truffés d’irrégularités, rapporte-t-il.

Depuis le lundi 3 juillet 2017, les greffiers se sont lancés dans une série de mobilisations sporadiques pour réclamer auprès des autorités judiciaires de meilleures conditions de travail.

Ces mobilisations ont été reprises le lundi 2 octobre 2017, et ce, dans plusieurs départements du pays, notamment dans l’Ouest, le Sud-Est (Jacmel), la Grande Anse (Sud-Ouest) et le Sud.

La grève des greffiers s’est poursuivie le lundi 30 octobre 2017, dans les cours et tribunaux. [la emb gp apr 19/01/2018 14 :55]